Les émissions

07 févr. 2024

1 Corinthiens 14.1-40

Vous êtes assis à une table dans une salle plutôt tristounette pour l’épreuve de philosophie, cuvée 2025. Vous lisez le sujet : « Nommez et décrivez la caractéristique, l’attitude la plus importante qu’un être humain puisse montrer envers ses semblables ! Le candidat devra justifier son choix. » La bonne réponse est bien évidemment l’amour, mais il s’agit de l’amour « charité chrétienne » qui dans le Nouveau Testament s’appelle « agapé ».

Avant de rédiger la sublime digression qui constitue le chapitre 13 de la première épître aux Corinthiens, l’apôtre s’est élevé contre la façon dont ces croyants font usage des dons spirituels. En effet, au lieu de favoriser l’unité de l’église, ils créent des divisions et la discorde. Ces paroissiens partisans d’un certain ultra libéralisme chrétien prônent l’enrichissement personnel ce qui contribue à un esprit factieux qui ignore les besoins des membres les plus humbles de l’assemblée. Cet égocentrisme se manifeste dans les problèmes qui affligent l’église de Corinthe et que l’apôtre Paul tente de régler à distance.

Les Corinthiens chrétiens sont fascinés par la capacité de parler en langues, mais au lieu de servir à l’édification commune, ce don du Saint Esprit est utilisé pour l’exaltation personnelle. L’apôtre ne veut pas réprimer l’exercice des dons extraordinaires, mais il désire que leur usage soit gouverné par l’amour du prochain. Il faut en effet que tous les dons de l’Esprit soient sous le contrôle des fruits de l’Esprit dont l’amour qui est en tête de liste. C’est en exerçant leurs dons pour le bénéfice commun de toute l’église que les Corinthiens honoreront Dieu.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires