Les émissions

16 janv. 2024

1 Corinthiens 2.1-16

Tous les animaux, insectes, oiseaux, poissons et autres êtres vivants communiquent d’une manière ou d’une autre. Il y a même des perroquets qui disent des mots intelligibles et des baleines qui chantent. Cela dit, il faut reconnaître que l’acquisition du langage tel que nous le pratiquons est seulement une caractéristique de l’homme. C’est d’ailleurs pour cela que la parole domine toutes les facettes de l’activité humaine, et que par exemple, la langue de bois est le moyen préféré de communiquer des politiciens.

L’apôtre Paul, qui était par ailleurs un brillant intellectuel, ne veut surtout pas qu’il soit dit que sa prédication de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ repose sur sa propre sagesse. Pour lui, c’est le ministère de l’Esprit de Dieu de convaincre ses auditeurs et d’ouvrir leurs yeux spirituels sur la majesté du Christ et de son œuvre sur la croix. C’est ce qu’il va préciser dans cette première épître qu’il adresse à l’Église de Corinthe et que je continue à lire au chapitre 2.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires