Les émissions

28 avril 2025

1 Thessaloniciens 1.8-10

J’ai toujours aimé faire des courses de montagne. À plusieurs occasions, je me suis trouvé dans des gorges où l’écho est phénoménal ; le son rebondit d’un flanc de colline à l’autre et parcourt de grandes distances. Alors quand il y a un coup de tonnerre, ça résonne dans toutes les vallées ; c’est très impressionnant.

Eh bien, c’est aussi un peu de cette façon que la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ s’est propagée à partir de la ville de Thessalonique. Je continue de lire dans le premier chapitre de l’épître de Paul aux Thessaloniciens.

Non seulement l’œuvre accomplie chez vous par la Parole du Seigneur a eu un grand retentissement jusqu’en Macédoine et en Achaïe, mais encore la nouvelle de votre foi en Dieu est parvenue en tout lieu, et nous n’avons même pas besoin d’en parler (1 Thessaloniciens 1.8).

Le verbe grec traduit par « a eu un grand retentissement » ne se trouve qu’ici dans le Nouveau Testament. Il est utilisé pour le grondement du tonnerre et pour la sonnerie d’une trompette. Paul choisit soigneusement le temps du verbe (parfait) pour indiquer que les chrétiens de Thessalonique sont audacieux et persévérants dans l’annonce de la Bonne Nouvelle. Partout où se trouvent ces croyants, ils propagent la Parole de Dieu. Ils l’ont d’abord répandue dans leur ville et ensuite dans toute la Grèce, représentée par deux provinces : la Macédoine dans le nord où se trouvent entre autres les villes de Philippes et Bérée, et d’autre part, l’Achaïe dans le sud de la Grèce où sont les grandes métropoles de Corinthe et surtout Athènes.

Mais les chrétiens de Thessalonique ne se sont pas contentés d’annoncer la bonne Parole en Grèce. En effet, leur ville étant un port, elle occupe une position stratégique car des gens de toutes les nations y font escale, ce qui donne aux croyants, l’occasion de leur annoncer la Bonne Nouvelle. En second lieu, la ville est située sur ce qu’on appelait la voie Égnatienne, l’une des grandes routes d’Est en Ouest qui traverse l’empire. Alors, tous ceux qui passent par-là ont aussi l’occasion de rencontrer un croyant qui leur annonce Jésus-Christ.

L’apôtre décrit la proclamation de l’Évangile par les Thessaloniciens comme un son permanent qui se propage et augmente en intensité, un écho qui réverbère dans toutes les directions. Cette église est tellement connue et son influence si forte que quand Paul et ses compagnons voyagent en Grèce, ils découvrent que tout le monde sait déjà ce qui s’est passé à Thessalonique depuis qu’ils ont prêché dans cette ville.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires