Les émissions

28 août 2023

2 Samuel 15.13 – 17.12

La mauvaise conscience est le pire et le plus implacable des ennemis qu’un homme peut avoir. Il n’existe aucun endroit où l’on puisse trouver un refuge pour s’en protéger. Elle vous assaille sans cesse, jour et nuit. Le grand roi David a commis un adultère qu’il a essayé de masquer par un meurtre en bonne et due forme. Mais il ne s’en tire pas à bon compte du tout ; il n’emportera pas ses crimes au paradis comme on dit. L’Éternel le punit sévèrement.

Depuis qu’il a commis cet acte odieux, les désastres se succèdent dans la famille royale. Le dernier en date est un coup d’État monté par son fils Absalom. Devant la nouvelle de cette révolte, David perd tous ses moyens et s’enfuit de Jérusalem comme un malpropre ; c’est la méchanceté de ses actions passées qui le poursuit. Tant qu’il avait une attitude droite, rien ni personne ne l’effrayait, mais maintenant il sait très bien que ce qui lui arrive est un juste jugement de Dieu contre lui. D’ailleurs, c’est exactement ce que dit un passage du livre des Proverbes que je cite :

Les méchants prennent la fuite sans que personne ne les poursuive. Le juste est confiant comme un jeune lion (Proverbes 28.1).

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 02 2023

Émission du jour | Jean 1.20-51

Témoignage de Jean-Baptiste sur Jésus

Nos partenaires