Les émissions

04 sept. 2023

2 Samuel 23.8 – 24.24

Dans le monde occidental, presque tous les travailleurs, qu’ils soient au col blanc ou en bleus de travail, attendent avec impatience que sonne l’heure de la retraite. On s’y prépare au moins mentalement, on anticipe en faisant des tas de projets. On voit ça comme un second souffle, une deuxième vie. Mais pour beaucoup, cet âge d’or est de courte durée ou d’une qualité relativement médiocre, car au fil du temps, l’état général de santé se dégrade, les problèmes typiques des vieux se font plus fréquents pour finir par des maladies sérieuses.

Alors vient l’heure du bilan. Car on ne peut pas s’empêcher de penser à ce qu’a été sa vie, ses amis, les faux et les vrais, les opportunités ratées, les erreurs de parcours et les : Ah si j’avais su ! Il est dur de refléter sur une existence qui est sur son déclin et proche de sa fin. Le rideau qui tombe n’épargne personne ; même les grands de ce monde doivent un jour quitter la scène.

Au soir de sa vie, David fait un retour sur lui-même. C’est plutôt positif. À tout Seigneur, tout honneur. Le grand roi va d’abord proclamer la bienveillance infinie que l’Éternel lui a témoignée. Il lui rend alors un vibrant hommage avec un long cantique suivi d’un court poème. Ensuite, il pose un regard sur ceux qui le secondèrent durant tout son règne. Ce furent à la fois de fidèles serviteurs et de vaillants héros. Cette galerie se compose de 37 hommes qui faisaient tous partie de ses troupes d’élite et qui se distinguèrent par leur bravoure au service de la nation d’Israël. Ils sont répartis en deux groupes de trois guerriers et un groupe de 32.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 26 2024

Émission du jour | Néhémie 2.1-18

Néhémie envoyé à Jérusalem

Nos partenaires