Les émissions

14 juil. 2023

Actes 26.13 – 27.3

Je suis frappé et quelques fois même troublé par le fait que le temps continue inexorablement sa course ; il ne m’attend jamais. Si sur le quai de la gare j’hésite et ne monte pas dans le train sur le point de partir, tant pis pour moi. Dès que le coup de sifflet est donné, les dés sont jetés à tout jamais. Je ne prendrais jamais ce train ce jour-là et à cette heure-ci. Une occasion manquée est perdue. J’en retrouverai peut-être une autre semblable, mais ce ne sera pas exactement la même. L’apôtre Paul, lui, ne manquait jamais une opportunité d’annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. En fait, en toute circonstance, bonne ou mauvaise, il n’hésitait pas, et jamais il n’est arrivé trop tard à un rendez-vous que Dieu lui avait fixé; Paul avait le sens de sa destinée. A la fin de sa vie, il écrit à Timothée :

Proclame la Parole, insiste, que l’occasion soit favorable ou non, convaincs, réprimande, encourage par ton enseignement, avec une patience inlassable (2 Timothée 4.2).

Dans le chapitre 26 du livre des Actes, une nouvelle opportunité se présente à l’apôtre pour donner son témoignage, et cette fois-ci encore, il ne la rate pas mais la prend à bras le corps.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

mars 28 2023

Émission du jour | Deutéronome 1.1-46

Rappel des paroles de l'Éternel à Horeb

Nos partenaires