Les émissions

31 mars 2025

Esaïe 43.1 – 44.28

Je suis quasi certain que depuis plus de 60 ans, Israël est la nation dont on parle le plus souvent dans la partie internationale du journal quotidien. Pourquoi donc ? Parce que l’histoire humaine tourne autour de ce peuple. Il y a quelques milliers d’années, le Créateur a pris de la poussière dans ses mains et lui a insufflé un esprit de vie et ainsi Dieu créa l’homme à son image.

Quand j’étais à l’école, on m’a enseigné que je descendais du singe ce qui n’est pas très flatteur, mais la vérité est bien pire ; non seulement mon origine remonte à de la poussière, mais nous avons hérité la nature rebelle d’Adam et nous sommes tous des êtres moralement pervertis.

Un jour, il y a 4 000 ans, le Créateur décide de nous venir en aide. Il choisit Abraham puis Isaac et Jacob, un spécimen particulièrement tordu de la race humaine, et Dieu crée une nation à partir de lui (Deutéronome 7.6-11). Le prophète Ésaïe a déjà prophétisé à ses descendants, exilés à Babylone, que leur épreuve touche à sa fin (Ésaïe 40.2) car un conquérant va surgir de l’Orient et du nord pour les délivrer (Ésaïe 41.2-4, 25).

Ésaïe a aussi dit qu’un jour « le Serviteur de l’Éternel », c’est à dire le Messie, viendra pour sortir Israël, et nous tous, des ténèbres spirituelles (Ésaïe 42.1-17). Il y a 2 000 ans le Christ est venu pour nous racheter, et aujourd’hui, toute personne qui fait confiance à Jésus, qu’il soit païen ou Juif, devient fils ou fille de Dieu.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires