Les émissions

18 avril 2025

Esaïe 63.1-19

Certains événements vont deux par deux en se suivant d’une manière quasi naturelle. C’est ainsi qu’on dit : « Après la pluie, le beau temps ». Ce phénomène existe aussi dans les Écritures où par exemple on peut lire :

Le soir arrivent les pleurs, et le matin l’allégresse (Psaumes 30.6 ; LSG).

Dans le livre d’Ésaïe, nous trouvons souvent le tandem « salut-jugement » ou « grâce-vengeance » (Ésaïe 61.2). Dans le chapitre 63, le prophète parle du jour de la rétribution ou jour de la vengeance (Ésaïe 63.4) puis de l’année de la libération. Les six premiers versets sont particulièrement durs et sanglants, car ils annoncent le jugement des nations ennemies du peuple de Dieu, ce qui a déjà eu lieu sporadiquement pour certains peuples comme les Édomites, mais qui s’étendra à toute la terre lors du retour glorieux du Christ.

Lors de la première venue de Jésus, Ésaïe écrit qu’il n’avait « ni prestance ni beauté pour retenir notre attention ni rien dans son aspect qui pût nous attirer » (Ésaïe 53.2). Par contre lors de son retour, il sera revêtu de majesté et deviendra par sa puissance le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs de toute la terre.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 02 2023

Émission du jour | Jean 1.20-51

Témoignage de Jean-Baptiste sur Jésus

Nos partenaires