Les émissions

22 avril 2025

Esaïe 65.3 – 66.22

On entend parfois des histoires pathétiques de parents qui ont tout essayé pour ramener leurs enfants dans le droit chemin, mais sans succès. Curieusement, c’est aussi l’expérience de l’Éternel vis-à-vis du peuple d’Israël. Je continue de lire dans le chapitre 65 du livre d’Ésaïe.

Oui, j’ai tendu les mains, à longueur de journée, vers un peuple rebelle qui suivait un chemin qui n’est pas bon, au gré de ses pensées, un peuple qui, sans cesse, provoque ma colère ouvertement. Ses habitants offrent des sacrifices dans les jardins sacrés, et brûlent des parfums sur des autels de briques (Ésaïe 65.2-3).

L’Éternel est décrit comme un père qui supplie ses enfants rebelles. Non seulement ils ne font pas ce qu’il leur ordonne, mais ils désobéissent impudemment au plus grand commandement de la Loi en se livrant à l’idolâtrie (comparez Deutéronome 32.21) dans les bocages sacrés réservés aux fausses divinités.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires