Les émissions

18 août 2022

Exode 16.32 – 17.7

Dans son œuvre Le Désespéré, Léon Bloy fait dire à l’un de ses personnages : Un homme couvert de crimes est toujours intéressant. C’est une cible pour la Miséricorde. L’auteur écrit Miséricorde avec une majuscule. C’est donc une référence à Dieu ou à une puissance supérieure. Par contre, il est difficile de savoir exactement ce qu’il entendait par intéressant. N’y a-t-il que les gens intéressants qui aient droit à la miséricorde divine ? Depuis que les Hébreux ont quitté l’Égypte, l’Éternel a exercé sa patience et sa bonté envers eux. Après les avoir délivrés de l’esclavage, il les a dirigés dans le désert et a pourvu à tous leurs besoins. Pourtant, ils se sont montrés particulièrement ingrats. Dès que quelque chose n’est pas à leurs goûts, ils râlent et entonnent une complainte. Malgré cela, la manne céleste qui les nourrit tombe du ciel 6 jours sur 7 avec la précision d’une horloge. La miséricorde de Dieu à leur égard n’est pas due à un mérite quelconque, car ils n’en ont aucun et ils ne sont pas intéressants du tout. Dieu aime Israël et a promis de le mener en Terre Promise, coûte que coûte. Voilà pourquoi il ne se lasse pas de leur pardonner. Cela me fait penser à une parole que Jésus a dite :

Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent. Ainsi vous vous comporterez vraiment comme des enfants de votre Père céleste, car lui, il fait luire son soleil sur les méchants aussi bien que sur les bons, et il accorde sa pluie à ceux qui sont justes comme aux injustes (Matthieu 5.44-45).

Dieu est miséricordieux envers tous, vous et moi et les Hébreux, ceux qui ont foi en lui et les autres qui le méprisent. L’Éternel va pourvoir aux besoins d’Israël dans le désert pendant 40 ans.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

mars 28 2023

Émission du jour | Deutéronome 1.1-46

Rappel des paroles de l'Éternel à Horeb

Nos partenaires