Les émissions

31 mars 2022

Genèse 4.7 – 5.24

Lors de l’oraison funèbre de la duchesse d’Orléans, Bossuet a dit : Tout est vain en nous excepté le sincère aveu que nous faisons devant Dieu de nos vanités. J’aime beaucoup cette affirmation, parce qu’elle remet les pendules à l’heure. Elle replace l’homme dans sa juste place devant Dieu.

Caïn devint le premier meurtrier de l’histoire humaine, parce qu’il avait le besoin de se faire valoir ; c’était un homme orgueilleux qui n’acceptait pas de courber l’échine devant quiconque, même pas Dieu. Il était venu à lui avec ses légumes bon marché et n’avait pas tenu compte de ce qu’il savait être le chemin d’adoration tracé par Dieu. Caïn méprisait son Créateur. Lui et son frère Abel avaient pourtant eu les mêmes parents, reçu la même éducation, le même enseignement et vivaient dans le même environnement.

La différence entre eux est leur attitude de cœur qui dicta le choix de l’offrande. Abel s’est conformé aux exigences divines, tandis que Caïn n’a pas jugé que c’était nécessaire. Il n’accepte pas le jugement que Dieu a passé sur ses parents ; par cette attitude hautaine, il refuse de se considérer comme issu d’une race déchue qui est maintenant coupable devant Dieu ; en ce qui le concerne, il n’a rien à se reprocher. Caïn est le premier d’une longue lignée d’adorateurs superficiels qui croient honorer le Dieu du ciel en lui présentant quelques fruits de leurs efforts.

Depuis toujours, l’homme qui est religieux par nature, mais qui se sent coupable se croit obligé de faire quelque chose pour satisfaire les exigences d’un Dieu qui lui semble sévère et lointain. Il pense gagner son indulgence et calmer son courroux grâce à ses propres mérites, que ceux-ci soient des rites ou des bonnes actions. C’est une façon de dire à Dieu que l’homme a quand même quelque chose de bon à lui offrir.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires