Les émissions

06 févr. 2023

Jean 3.1-13

Quand quelqu’un veut se lancer dans une grande aventure comme par exemple la traversée de l’Atlantique sur une coquille de noix, il fait un gros tapage publicitaire pour attirer l’attention du public et récolter l’argent dont il a besoin. Une fois que le grand jour du départ est arrivé, toutes les grosses huiles du coin sont présentes avec fanfare, grands sourires et meilleurs voeux de réussite. Puis on attend le succès de la mission pour sabler le champagne. Quand Jésus a commencé son ministère, il a lui aussi choisi de se faire remarquer par deux actions qui ont suscité l’étonnement de ceux qui y ont assisté. Son premier acte extraordinaire qui a eu lieu à Cana au cours d’un mariage était plutôt privé. En changeant l’eau en vin, Jésus a introduit une ère nouvelle. Ce miracle signale que dorénavant le vin des « noces de l’Agneau »  remplace l’eau des ablutions rituelles juives. Le second événement extraordinaire et public celui-là, a eu lieu à Jérusalem dans la cour du Temple, l’endroit le plus sacré du judaïsme. Là, le Seigneur a fait une intervention musclée accompagnée de reproches sévères à l’égard des Juifs, ce qui a provoqué diverses réactions. En tout cas, les disciples qui viennent tout juste de se joindre à Jésus se rappelleront de ces événements inhabituels qu’ils ont vécu. Quant aux commerçants ambulants vendeurs de religion, ils se demandent de quel droit cet homme se permet d’agir ainsi. Le Seigneur leur répond alors : « Défaites ce sanctuaire, et en trois jours, je le relèverai. » Mais ni les marchands ni les chefs religieux n’essaient de comprendre ce qu’il dit ou ce qu’il fait. Pourtant, dès le début de son ministère, le Seigneur annonce l’objectif de sa mission sur terre : Il doit mourir et ressusciter. Pour l’heure, la foi qu’exprime ses disciples est hésitante, et celle des foules impressionnées par ses miracles, très superficielle.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires