Les émissions

17 févr. 2023

Jean 6.59 – 7.17

Les gens n’aiment écouter que ce qui leur caresse les oreilles et n’acceptent guère ce qui n’entre pas dans leur façon de penser, dans leur vision des choses. Quand Jésus était sur terre, il a souvent offusqué les Juifs par sa façon de présenter et expliquer les réalités célestes. Après avoir fait un très long discours sur le pain de vie qui est lui-même, ses auditeurs sont en état de choc. Je continue à lire dans le chapitre 6 de l’évangile selon Jean.

Après l’avoir entendu, plusieurs de ses disciples dirent : — Ce langage est dur, bien difficile à accepter ! Qui peut continuer à l’écouter ? (Jean 6.60).

Jusqu’ici, Jésus a discuté avec les Juifs. Maintenant il a quitté la synagogue, suivi de ses disciples, et ce sont certains d’entre eux qui entrent en scène. Les images employées par Jésus sont choquantes parce qu’elles font référence à des interdits de la Loi, en particulier pour ce qui concerne le sang. Nous on comprend que le Seigneur parle en symboles, mais tous les auditeurs juifs qui ont le coeur froid à son égard les interprètent au premier degré, ce qui fait que de leur point de vue, ils trouvent son enseignement inacceptable. Leur gros problème est qu’ils se préoccupent avant tout de la présence de troupes étrangères sur leur sol et se désintéressent de leur culpabilité personnelle vis-à-vis de Dieu. L’enthousiasme populaire à son égard en tant que Messie politique vient de chuter. Le peuple a compris que Jésus n’a pas l’intention de les délivrer du joug romain. Il accepte bien de guérir les malades et de multiplier les pains, mais à côté de ça, son enseignement est dur, tellement dur que parmi ceux qui l’ont suivi jusqu’ici, certains l’abandonnent parce qu’ils ont compris son discours et ne peuvent pas accepter qu’il doit mourir pour leur salut.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires