Les émissions

03 juin 2025

Jérémie 18.1 – 19.15

J’ai un frère qui est très porté sur la musique et l’art en général. Alors qu’il était étudiant en médecine, il s’est bricolé un tour pour fabriquer de la poterie. Je trouve fascinant de regarder un potier exercer son art car il peut donner à l’argile qu’il façonne la forme et l’épaisseur qu’il veut. Il prend de la vulgaire glaise et la transforme en un objet utile ou décoratif. À une époque, quand nous allions dans le sud de la France, et surtout dans la Drome, nous aimions nous arrêter dans l’un des ateliers de poterie qui se trouvent dans les endroits touristiques et admirer les œuvres d’art qu’ils vendent dans le magasin.

Quand on a l’occasion d’observer le maître potier en train de travailler, on est surpris par la matière première brute qu’il utilise, car c’est une masse informe et terne, grise ou brune qui ne ressemble à rien. Mais une fois qu’elle est passée entre ses mains expertes, il en sort un objet qui a de l’allure et où on devine déjà le produit fini. Il est alors peint et décoré par un artiste puis mis en vitrine. Au fil des années, nous avons acheté plusieurs poteries pour des amis ou que nous utilisons nous-mêmes. Par exemple, nous conservons l’huile d’olive dans un récipient qui a la forme d’une bouteille dont la couleur de fond comprend plusieurs tons de jaune et d’orange et sur laquelle sont dessinées des olives au bout de leurs tiges ; elle est très jolie.

Plusieurs prophètes de l’Ancien Testament et l’apôtre Paul utilisent l’image du potier et de l’argile pour communiquer plusieurs vérités essentielles qui concernent la relation de Dieu avec l’homme.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 26 2024

Émission du jour | Néhémie 2.1-18

Néhémie envoyé à Jérusalem

Nos partenaires