Les émissions

11 juin 2025

Jérémie 33.1 – 36.32

Quand les choses vont mal, on se pose des questions ; c’est humain. Jérémie est prophète mais aussi un homme avec toutes les limitations que cela implique. Nous arrivons au chapitre 33 qui développe lui aussi le thème de la restauration d’Israël. Jérémie envisage trois aspects de cette restauration : le peuple élu est rétabli dans le pays ; la terre retrouve sa prospérité ; la monarchie issue de David est rétablie.

Cette prophétie ne nous apprend rien de nouveau, cependant un retour d’exil est un événement tellement inconcevable à l’esprit de cette époque antique, qu’il faut pour y croire, revenir sans cesse aux promesses solennelles de l’Éternel.

Pour confirmer sa Parole, Dieu a ordonné à Jérémie d’acheter un terrain alors que le royaume de Juda est sur sa fin (Jérémie 32.25-27). Le prophète a obtempéré mais n’arrive pas à comprendre que l’Éternel puisse juger et déporter Israël par une nation païenne qui lui est bien pire, et le laisser lui moisir en prison alors qu’il n’a fait qu’obéir au Seigneur. Jérémie a la tête qui tourne et ne sait plus quoi penser. En réalité, ses doutes font partie du combat de la foi qui doivent le mener à un niveau plus élevé de confiance en Dieu.

Facile à dire, me direz-vous. Effectivement, car moi aussi, je me pose des questions sur la façon dont Dieu agit dans ma vie, autour de moi et dans le monde. Je ne comprends pas très bien et je demande : « Pourquoi, pourquoi ? » Quand je suis dans l’obscurité, la seule solution est de placer ma main dans celle du Seigneur de l’univers et de continuer à marcher. Dieu veut que je sois honnête et franc avec lui, que j’exprime mes interrogations, mon désarroi et mes doutes, car cela prouve que malgré les problèmes que je rencontre, j’ai confiance en lui.

Ici, l’Éternel va demander à Jérémie de se transporter au-delà de l’exil babylonien et de prier pour les Israélites afin qu’ils en reviennent. Plus tard à Babylone, le prophète Daniel fera de même (chapitre 9) et Dieu répondra à sa prière. C’est vrai que le Seigneur a déjà décidé ce qu’il allait faire, mais il désire que ceux qui croient en lui participent à son œuvre par leurs efforts et l’intercession.

La façon, dont la souveraineté de Dieu et la volonté de l’homme s’articulent l’une avec l’autre, fait partie du mystère de la prière. Les voies de Dieu sont inaccessibles à ma raison et à mon intelligence. Dans ce domaine, je ne peux que fonctionner par la foi. Je commence maintenant de lire le chapitre 33.

L’Éternel adressa la parole une seconde fois à Jérémie alors qu’il était encore enfermé dans la cour du corps de garde (Jérémie 33.1).

Alors qu’il est emprisonné, Jérémie reçoit cette seconde révélation la même année qu’il a reçue la première. Nous sommes en 587 avant Jésus-Christ et Jérusalem est assiégée par Babylone.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 02 2023

Émission du jour | Jean 1.20-51

Témoignage de Jean-Baptiste sur Jésus

Nos partenaires