Les émissions

27 mai 2025

Jérémie 4.1 – 6.30

La meilleure forme de gouvernement n’est pas la démocratie mais un roi bienveillant. D’accord, c’est un oiseau rare, mais ce fut le cas du bon Josias qui avec l’aide du prophète Jérémie a essayé de renverser la vapeur dans le royaume de Juda en déracinant l’idolâtrie et en remettant en vigueur le culte à l’Éternel.

Nous sommes dans la seconde série de messages que Jérémie donne au peuple avant qu’on ne découvre un exemplaire du livre de la Loi enfoui quelque part dans le Temple. Les efforts conjugués du roi et du prophète entraînent des réformes religieuses significatives, mais ce ne sera qu’un feu de paille parce que le retour du peuple à Dieu est très superficiel, ce que l’Éternel leur reproche d’ailleurs quand Jérémie dit :

Juda-la-perfide n’est pas revenue à moi de tout son cœur : son retour n’était qu’un leurre, l’Éternel le déclare (Jérémie 3.10).

Les Israélites restent donc indifférents à Dieu, alors même qu’il continue à les supplier en disant :

“ Revenez donc, enfants rebelles, et je vous guérirai de vos égarements ” (Jérémie 3.22).

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 02 2023

Émission du jour | Jean 1.20-51

Témoignage de Jean-Baptiste sur Jésus

Nos partenaires