Les émissions

17 mai 2024

Job 33.14 – 34.37

Lorsqu’on est dans une situation inextricable et tant soit peu religieux, on voudrait que notre Dieu intervienne immédiatement et sans tarder pour nous tirer d’affaire. Et bien sûr, on est déçu quand le ciel est d’airain et que rien ne se passe. C’est d’ailleurs là l’une des principales raisons pour lesquelles beaucoup de gens trafiquent avec l’occultisme, la magie ou vont voir des sorciers, guérisseurs et autres spirites parce que, pensent-ils, cette voie est plus efficace que d’invoquer le Seigneur. Mais en réfléchissant, je me dis qu’un Dieu qui serait à mes ordres et accourrait à mon premier appel aurait un comportement de laquais et ne serait pas vraiment digne de ma dévotion. En fait, il ne serait pas souverain et donc pas Dieu du tout. Ce problème s’est présenté à Job qui a subi une série de revers de fortune phénoménale et il est dans une souffrance incommensurable sans en comprendre la raison. Il a bien invoqué le Tout-Puissant, mais celui-ci demeure silencieux. Alors en désespoir de cause, il l’accuse d’injustice à son égard et le somme de s’expliquer. C’est alors qu’un nouveau personnage inattendu entre en scène pour donner un nouvel éclairage à la situation épineuse et douloureuse de Job.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires