Les émissions

10 nov. 2022

Lévitique 20.11 – 21.15

En France on a l’habitude des banquets et grands repas bien arrosés ce qui fait que le lendemain on se rend compte que tout ce qu’on a avalé était lourd à digérer. Ce qui est vrai pour les escargots ou le foie gras, l’est également, au sens figuré, pour certaines idées surtout si elles sont opposées à ce qu’on entend sans cesse prêcher sous tous les toits par les médias. A force de tremper dans le méli-mélo des concepts humanistes proclamés à gorge déployée par les gens biens ou qui croient l’être, même les croyants risquent d’en prendre les couleurs. Pour se défaire des mensonges qu’on nous distille, rien de tel qu’une dose du livre du lévitique, mais le choc est brutal et son contenu lourd à digérer. Quand je suis en transit entre deux avions, je parcours les titres des journaux et magazines à grand tirage pour me faire une idée de ce qui attire le chaland. Eh bien le marché du sordide et de l’indécent, de l’odieux et des scandales, et le sexe, se porte remarquablement bien malgré la crise. La section du chapitre 20 du Lévitique que je vais aborder maintenant, pourrait être intitulé : « On ne badine pas avec l’amour », car il traite les cas de sexualité illicite comme l’inceste, l’homosexualité, ou la bestialité des chapitres précédents, mais y ajoute la sentence divine qui est la peine de mort.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

sept. 22 2023

Émission du jour | 2 Rois 1.1 – 2.24

Dieu enlève Elie au ciel ; Elisée lui succède

Nos partenaires