Les émissions

30 sept. 2022

Marc 11.27 – 12.39

Quand une famille de lions ou une meute de loups s’empare d’une proie, elle ne la lâche pas facilement, mais je crois que la palme de la ténacité revient aux hyènes. Eh bien, ces carnassiers méprisables sont une parfaite représentation des pharisiens vis à vis de Jésus. Marc va nous relater une série de controverses entre le Seigneur et les chefs religieux qui le poursuivent inlassablement. Ces batailles rangées ont lieu le mardi et le mercredi de la dernière semaine de Jésus sur terre. Il faut dire que le Seigneur n’y est pas allé de main morte, car il vient tout juste de faire le ménage autour du temple en chassant tous les marchands et leur bric-à-brac. Je continue à lire dans le chapitre 11 de l’évangile selon Marc.

Ils retournèrent à Jérusalem. Pendant que Jésus marchait dans la cour du Temple, les chefs des prêtres, les spécialistes de la Loi et les responsables du peuple l’abordèrent et lui demandèrent : — De quel droit agis-tu ainsi ? Qui t’a donné le droit de faire cela ? Jésus leur répondit : — J’ai aussi une question à vous poser, une seule. Si vous me répondez, je vous dirai de quel droit je fais cela : De qui Jean tenait-il son mandat pour baptiser ? De Dieu ou des hommes ? Répondez-moi ! (Marc 11.27-30).

Les membres du haut conseil religieux juif viennent demander au Christ de quel droit il s’est permis de virer les changeurs de monnaie et les commerçants du temple le jour précédent ; et d’une manière générale, ils veulent savoir d’où il détient son autorité. Il va sans dire que leur question est hypocrite c’est pourquoi Jésus l’esquive. Par contre, quand quelqu’un lui posait une question sincère, il recevait toujours une réponse.

Jésus sait très bien ce que ces vipères mijotent, alors du tac au tac Il les met au pied du mur concernant le ministère de Jean-Baptiste. Ce faisant, le Seigneur sous-entend que son autorité provient de la même source que lui, c’est-à-dire de Dieu lui-même. Ce que les chefs religieux pensent de Jean-Baptiste révélera leur opinion au sujet de Jésus.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires