Les émissions

21 juil. 2022

Matthieu 26.69 – 27.49

J’ai à mon actif des comportements passés dont je ne suis pas fier du tout et que j’emporterai avec moi dans la tombe. Mais j’y pense, peut-être que vous aussi ! Sur les 12 apôtres que Jésus a choisis, un l’a trahi et un autre l’a renié. Voilà un triste commentaire sur la nature humaine.

Je continue à lire dans le chapitre 26 de Matthieu.

Pendant ce temps, Pierre était resté assis dehors, dans la cour intérieure. Une servante s’approcha de lui et dit : — Toi aussi, tu étais avec Jésus le Galiléen. Mais Pierre le nia en disant devant tout le monde : — Je ne vois pas ce que tu veux dire. Comme il se dirigeait vers le porche pour sortir, une autre servante l’aperçut et dit à ceux qui étaient là : — En voilà un qui était avec ce Jésus de Nazareth. Il le nia de nouveau et il jura : — Je ne connais pas cet homme ! Après un petit moment, ceux qui se tenaient dans la cour s’approchèrent de Pierre et lui dirent : — C’est sûr, toi aussi, tu fais partie de ces gens ! C’est évident : il suffit d’entendre ton accent ! Alors Pierre se mit à dire : — Je le jure ! Et que je sois maudit si ce n’est pas vrai : je ne connais pas cet homme. Et aussitôt, un coq chanta (Matthieu 26.69-74).

Alors qu’il avait cheminé pendant 3 ans avec le Seigneur, vu ses miracles et entendu ses avertissements, Pierre répudie son Maître devant une petite servante quelques heures seulement après lui avoir juré fidélité jusqu’à la mort. Il y a de quoi pleurer. La crainte des hommes et une trop grande confiance en lui-même ont eu raison de la bravoure du grand Pierre, le porte-parole des disciples.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 26 2024

Émission du jour | Néhémie 2.1-18

Néhémie envoyé à Jérusalem

Nos partenaires