Les émissions

21 juin 2022

Matthieu 7.1-15

Si dans la rue un enquêteur vous demandait qu’est-ce qui est le plus important dans votre vie, je parie que vous seriez en mal de répondre et moi aussi, parce que c’est une question posée dans le vide. Il faut la définir en rétrécissant son champ. Pourtant si vous aviez dit être heureux, vous auriez tapé en plein dans le mille, car c’est ainsi que Jésus a commencé le fameux Sermon sur la Montagne. Mais la question qui nous intéresse est : comment parvenir au bonheur ? La réponse de Jésus tient en peu de mots ; il faut que ma relation à Dieu soit la plus authentique possible. En effet, elle peut-être pervertie par le souci de briller aux yeux des hommes ou dévoyée par la soif de posséder des biens matériels. Or ces poursuites insensées sont des formes d’idolâtrie.

Le disciple du Christ doit apprendre à valoriser ce qui est éternel et à choisir Dieu plutôt que ce qui est éphémère. Mais son ennemi mesquin c’est l’inquiétude qui dissimule une part d’orgueil puisqu’elle présuppose la possibilité de gérer sa vie tout seul. Jésus assure ceux qui le suivent que le Père n’est pas un de ces dieux païens dont il faut forcer la main pour qu’il réponde à leurs besoins. Il est le Seigneur de la création dont toutes les créatures dépendent. C’est donc en ayant confiance en lui et en aspirant à voir l’établissement du royaume de justice sur terre que les fils du Père calment leur angoisse du lendemain et trouvent le bonheur.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 26 2024

Émission du jour | Néhémie 2.1-18

Néhémie envoyé à Jérusalem

Nos partenaires