Les émissions

22 juin 2026

Michée 6.1-5

Quand nous habitions l’agglomération grenobloise, nous allions souvent en montagne pour respirer l’air pur, et ce n’est pas seulement une façon de parler parce que quand du haut d’une butte on regarde en bas dans la vallée où se trouve l’agglomération grenobloise, on voit une sorte de brume colorée poisseuse. Le soir pourtant, il fallait redescendre et entrer dans ce bain saumâtre.

C’est un peu l’expérience que nous fait partager le prophète Michée car avec lui nous voyageons sur des montagnes russes. Il s’élève jusqu’aux nues pour décrire les magnifiques perspectives d’avenir du peuple hébreu pendant le millénium, puis il revient à la triste réalité présente au fond de la vallée.

Après avoir décrit le jugement purificateur indispensable par lequel Israël doit passer avant d’entrer dans le royaume (5.9-13), il développe les conditions nécessaires pour que le peuple obtienne le salut promis (ch. 6, 7). La quatrième et dernière partie du livre de Michée se compose des chapitres 6 et 7. Elle a deux sections distinctes (6.1-7.7 et 7.8-20). La première section commence avec un procès d’alliance qui suit un format établi (comparez Deutéronome 32 ; Psaumes 50) : premièrement, l’appel à témoin (Michée 6.1-2 ; Deutéronome 32.1 ; Psaumes 50.1), puis le réquisitoire qui prend la forme d’un interrogatoire de la partie coupable (Michée 6.3 ; comparez Deutéronome 32.4-6 ; Psaumes 50.16-17) ; ensuite, l’accusation d’Israël qui a répondu à tous les bienfaits de l’Éternel avec la plus persistante ingratitude (Michée 6.4-5 ; comparez Deutéronome 32.7-15 ; Psaumes 50.18-21) ; quatrièmement, Dieu rejette les sacrifices que lui offre son peuple culpabilisé (Michée 6.6-7 ; Deutéronome 32.16-18 ; Psaumes 50.8-13) ; cinquièmement : la sanction.

L’Éternel devrait normalement annoncer le châtiment (Deutéronome 32.19-25), mais au lieu de punir son peuple, il l’appelle à changer d’attitude en obéissant de tout son cœur à son Dieu (Michée 6.8 ; comparez Psaumes 50.14-15 ; 22-23). Sixièmement, le comportement irrémédiablement retors des Israélites qui refusent de se repentir exige un châtiment inévitable et sévère (Michée 6.9-16). Ce discours de Michée concerne les deux royaumes, autant celui du Nord que Juda.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires