Les émissions

27 janv. 2023

Nombres 31.1 – 35.8

On dit que la vengeance est un plat qui se mange froid et bon nombre de films policiers doivent leur succès à ce trait humain très spécifique : celui de vouloir se venger. Cependant, les Écritures enseignent que les croyants ne doivent pas chercher à régler leurs comptes eux-mêmes parce que c’est une prérogative de Dieu. L’Éternel dit à son peuple Israël :

Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune envers les membres de ton peuple, mais tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l’Eternel (Lévitique 19.18).

Et l’apôtre Paul écrit :

Mes amis, ne vous vengez pas vous-mêmes, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit : C’est à moi qu’il appartient de faire justice ; c’est moi qui rendrai à chacun son dû (Romains 12.19).

Eh bien justement ! Dans le chapitre 31 du livre des Nombres, et avant que ne commence la conquête du pays de Canaan, l’Éternel va régler ses comptes avec les Madianites, une tribu nomade idolâtre qui s’est conduit d’une manière infâme, fourbe et exécrable à l’égard d’Israël. En effet, ils étaient vassaux de Sihôn roi des Amoréens et rançonnés par lui. Mais après qu’Israël les ait vaincus et décimés, les Madianites furent libérés de leurs ennemis. Cependant, en guise de remerciement, ils se sont ligués avec les Moabites pour essayer de se débarrasser des Hébreux de deux façons différentes : une première fois en les faisant maudire par Balaam le devin, et une autre fois par le biais de leurs femmes plantureuses, en incitant les Israélites à l’idolâtrie et à la débauche, ce qui a déclenché un jugement divin coûtant la vie à 24 000 hommes.

À partir d’ici jusqu’à la fin du livre des Nombres, je vais seulement souligner les événements importants. Je commence à lire le chapitre 31.

L’Éternel parla à Moïse et lui dit : — Fais payer aux Madianites le mal qu’ils ont fait aux Israélites. Après cela, tu iras rejoindre tes ancêtres décédés. Moïse s’adressa au peuple en disant : — Que certains de vos hommes s’équipent pour partir en campagne et qu’ils aillent attaquer les Madianites pour leur infliger un châtiment de la part de l’Éternel. On mobilisa donc mille hommes par tribu parmi les corps d’armée d’Israël, soit douze mille hommes armés pour le combat. Moïse les envoya au combat avec Phinéas, fils du prêtre Éléazar, qui portait les objets sacrés et les trompettes pour donner le signal (Nombres 31.1-6).

Maintenant va donc avoir lieu une opération punitive contre les Madianites. Cette campagne militaire est le dernier acte officiel de Moïse. Comme je l’ai déjà souligné, ce n’est pas une initiative d’Israël car il est clairement indiqué que cette campagne est ordonnée par l’Éternel qui veut venger son honneur terni par la chute morale de son peuple.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires