Les émissions

30 déc. 2025

Osée 10.9 – 11.7

Dans le secondaire, on apprend la vie de personnages fascinants comme Attila, roi des Huns (434-453) ou l’histoire de certains peuples antiques comme les Assyriens, des brutes épaisses qui ont mis fin au royaume des X tribus du Nord. Quand les Israélites apprennent leur venue, ils comprennent tout de suite que le jour du jugement dont le prophète Osée les menace est arrivé. Terrifiés, ils crient « aux montagnes : Recouvrez-nous ! Et aux collines : Tombez sur nous ! » (Osée 10.8 ; comparez Ésaïe 2.19). Ce cri à vous glacer le sang est repris par Jésus. Luc rapporte que sur le chemin du calvaire, le Seigneur a dit aux femmes qui se lamentaient sur lui :

Pleurez plutôt à cause de vous-mêmes et de vos enfants car, sachez-le, des jours viennent où… on se mettra à dire aux montagnes : “ Tombez sur nous ! ” et aux collines : “ Couvrez-nous ! ” (Luc 23.28-30 ; rsm).

Comme Israël a rejeté son Messie, de grandes tribulations vont s’abattre sur la nation. La première eut lieu quand Jérusalem est conquise par le fer et mise à feu et à sang par les Romains.

Dans le livre de l’Apocalypse (6.16), l’apôtre Jean reprend ce hurlement des Israélites mais l’applique aux habitants du monde, terrifiés par le jugement de Dieu. Il écrit : « Ils criaient aux montagnes et aux rochers : – Tombez sur nous et cachez-nous loin du regard de celui qui siège sur le trône, loin de la colère de l’Agneau ». Le châtiment divin sera alors d’une telle intensité que les gens voudront plutôt mourir déchiquetés par un tremblement de terre que de faire face à la colère de Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu.

Je continue de lire dans le chapitre dix du livre d’Osée.

Depuis le temps de Guibea, tu as péché, ô Israël, et tu n’as pas changé. La guerre est déclarée aux gens injustes. Ne les atteindra-t-elle pas précisément à Guibea ? (Osée 10.9).

Le prophète rappelle le crime horrible commis à Guibea et dont il a déjà été question (Osée 9.9 ; Juges 19-21). Cette ville maudite fait ici figure de point de départ du péché d’Israël, qui depuis a continué de se développer. Ici, le peuple d’Israël Nord est assimilé aux criminels de Guibea de la tribu de Benjamin. Une guerre s’ensuivit et les Benjaminites arrivent à repousser les assauts des onze tribus à deux reprises, mais finalement, ils sont presque entièrement rayés de la carte. De même qu’un jour les onze tribus se sont levées contre Benjamin, ainsi les nations se dresseront contre Israël. Tout comme les armées des onze tribus ont exterminé la population de Guibea, le royaume des X tribus disparaîtra vaincu par les forces assyriennes.

Dans le secondaire, on apprend la vie de personnages fascinants comme Attila, roi des Huns (434-453) ou l’histoire de certains peuples antiques comme les Assyriens, des brutes épaisses qui ont mis fin au royaume des X tribus du Nord. Quand les Israélites apprennent leur venue, ils comprennent tout de suite que le jour du jugement dont le prophète Osée les menace est arrivé. Terrifiés, ils crient « aux montagnes : Recouvrez-nous ! Et aux collines : Tombez sur nous ! » (Osée 10.8 ; comparez Ésaïe 2.19). Ce cri à vous glacer le sang est repris par Jésus. Luc rapporte que sur le chemin du calvaire, le Seigneur a dit aux femmes qui se lamentaient sur lui :

Pleurez plutôt à cause de vous-mêmes et de vos enfants car, sachez-le, des jours viennent où… on se mettra à dire aux montagnes : “ Tombez sur nous ! ” et aux collines : “ Couvrez-nous ! ” (Luc 23.28-30 ; rsm).

Comme Israël a rejeté son Messie, de grandes tribulations vont s’abattre sur la nation. La première eut lieu quand Jérusalem est conquise par le fer et mise à feu et à sang par les Romains.

Dans le livre de l’Apocalypse (6.16), l’apôtre Jean reprend ce hurlement des Israélites mais l’applique aux habitants du monde, terrifiés par le jugement de Dieu. Il écrit : « Ils criaient aux montagnes et aux rochers : – Tombez sur nous et cachez-nous loin du regard de celui qui siège sur le trône, loin de la colère de l’Agneau ». Le châtiment divin sera alors d’une telle intensité que les gens voudront plutôt mourir déchiquetés par un tremblement de terre que de faire face à la colère de Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu.

Je continue de lire dans le chapitre dix du livre d’Osée.

Depuis le temps de Guibea, tu as péché, ô Israël, et tu n’as pas changé. La guerre est déclarée aux gens injustes. Ne les atteindra-t-elle pas précisément à Guibea ? (Osée 10.9).

Le prophète rappelle le crime horrible commis à Guibea et dont il a déjà été question (Osée 9.9 ; Juges 19-21). Cette ville maudite fait ici figure de point de départ du péché d’Israël, qui depuis a continué de se développer. Ici, le peuple d’Israël Nord est assimilé aux criminels de Guibea de la tribu de Benjamin. Une guerre s’ensuivit et les Benjaminites arrivent à repousser les assauts des onze tribus à deux reprises, mais finalement, ils sont presque entièrement rayés de la carte. De même qu’un jour les onze tribus se sont levées contre Benjamin, ainsi les nations se dresseront contre Israël. Tout comme les armées des onze tribus ont exterminé la population de Guibea, le royaume des X tribus disparaîtra vaincu par les forces assyriennes.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 02 2023

Émission du jour | Jean 1.20-51

Témoignage de Jean-Baptiste sur Jésus

Nos partenaires