Les émissions

15 nov. 2024

Proverbes 21.1-22

Une vieille bande dessinée assez drôle raconte l’histoire du vizir Isnogood, un mot dont le son en anglais signifie « bon à rien ». La seconde caractéristique de ce vizir est qu’il veut devenir calife à la place du calife en place, un comportement prévisible est très ordinaire de la part de n’importe quel tyran. Cyrus II le Grand, comme tant d’autres avant lui, veut créer sa propre dynastie. Pour réaliser ce projet, il décide d’avaler tout le Proche et Moyen Orient. Fin stratège, il réussit et fonde l’Empire perse. Très fier de lui, il tombe des nues le jour où il découvre que bien avant qu’il ne vienne au monde, l’Éternel avait décidé qu’il serait victorieux sur tous ses ennemis. En effet, le prophète Ésaïe écrit :

Ainsi dit l’Éternel à son oint, à Cyrus, qu’il a pris par la main pour abaisser les nations devant lui et désarmer les rois, pour ouvrir devant lui les deux battants afin qu’aucune porte ne lui reste fermée. Pour que tu saches que c’est moi, l’Éternel, moi qui t’appelle par ton nom. Je t’ai donné un rang d’honneur ; je t’ai doté de force sans que tu me connaisses, afin que du soleil levant jusqu’au soleil couchant, tout homme sache que tout, sauf moi, n’est que néant, que je suis l’Éternel et qu’il n’y en a aucun autre (Ésaïe 45.1-7).

Avant Cyrus, le pharaon (Exode 10.1-2), les rois assyrien, mède, babylonien (Tiglatpiléser 1er, Ésaïe 10.5 ; Nabuchodonosor, Daniel 4.28-32), et plus tard, l’un de ses successeurs perses (Artaxerxès, Esdras 6.22), ainsi qu’Alexandre le Grand découvrent eux aussi que c’est le Dieu du ciel qui dans sa souveraineté décide tout d’avance. Le prophète Daniel écrit :

Devant l’Éternel, tous les habitants de la terre ne comptent pour rien, il agit comme il l’entend envers l’armée des êtres célestes et envers les habitants de la terre. Personne ne peut s’opposer à ses interventions ou lui dire : “ Que fais-tu là ? ” (Daniel 4.32).

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 26 2024

Émission du jour | Néhémie 2.1-18

Néhémie envoyé à Jérusalem

Nos partenaires