Les émissions

26 juil. 2024

Psaumes 46.1 – 48.15

Lorsqu’une tuile nous tombe sur la tête, je crois qu’on a tous nos rituels qui permettent d’absorber une partie du choc initial. Un tel cherchera un soutien chez telle personne, un autre dans un livre ou en occupant son esprit. Le Psaume 46 fait partie de ces poèmes qui ont réconforté bon nombre de croyants de toutes les époques quand ils étaient en proie à de vives persécutions. Il a inspiré Martin Luther lorsqu’il a écrit le fameux hymne : Ein feste Burg ist unser Gott, qui est connu en anglais sous le titre : A mighty fortress is our God et en français : C’est un rempart que notre Dieu.

Le Psaume 46 célèbre Dieu en tant que refuge, et Jérusalem comme un lieu de sécurité, car l’Éternel y a établi sa demeure. Ce cantique a probablement été rédigé après la défaite d’une coalition de 3 peuples : les Moabites, les Ammonites et les Édomites qui ont attaqué Josaphat, roi de Juda, car dans le psaume 46 comme dans le second livre des Chroniques (20.19), il est dit que les fils de Qoré se sont levés pour louer l’Éternel.

Le psaume 46 oppose l’assurance du secours de Dieu aux attaques les plus furieuses des ennemis d’Israël, un thème qu’on retrouve d’ailleurs dans le psaume 48, tandis que le 47 célèbre le règne victorieux de Dieu sur toute la terre. Si on considère ces 3 psaumes comme un groupe cohérent, on peut mieux comprendre leur message prophétique.

Le Psaume 46 a trois strophes :

  • la première décrit la confiance du fidèle au milieu des plus grands bouleversements,
  • la deuxième, ce que Dieu représente pour les siens,
  • et la troisième, la destruction des armées ennemies.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires