Les émissions

29 août 2025

Tite 3.1-15

La dernière fois que je me suis pris un procès-verbal, c’était parce que la voiture que je conduisais n’était pas passée au contrôle technique dans les temps réglementaires. Le gendarme n’était pas très sympa, mais comme il portait l’uniforme, je n’avais rien à dire et de toute façon, il ne faisait qu’appliquer le règlement sans état d’âme.

Le premier devoir de tout citoyen est de respecter les lois de son pays. Cette obéissance n’est pas un devoir envers un homme particulier mais vis à vis de la fonction qu’il représente. On a le droit d’exprimer son désaccord face à des législations qu’on estime injustes mais à condition de le faire selon les règles, et un croyant ne doit jamais participer à des actes de violence surtout qu’ il est d’abord citoyen des cieux (Philippiens 3.20) avant d’être citoyen d’une nation.

John Wesley, dont j’ai déjà parlé, et qui est le fondateur des églises méthodistes, ne s’est jamais opposé au roi d’Angleterre ni même à l’église anglicane ; il a simplement annoncé autour de lui la Bonne Nouvelle de la grâce de Dieu en Jésus-Christ. Au fil du temps, certaines personnes influentes se sont converties, comme William Wilberforce, un philanthrope et un abolitionniste. Lui et d’autres de son gabarit sont à l’origine du grand mouvement de réforme contre le travail des enfants et pour la protection des ouvriers sur leur lieu de travail. Finalement, leurs efforts furent récompensés et de nouvelles lois votées qui protégeaient aussi bien les enfants que les ouvriers. Ce fut une véritable révolution mais douce et dans le respect de la loi.

Commentaire biblique radiophonique écrit par le pasteur et docteur en théologie : Vernon McGee (1904-1988) et traduit par le pasteur Jacques Iosti.

déc. 06 2023

Émission du jour | 1 Chroniques 13.1 – 15.1

L'arche de l'alliance - Victoires de David

Nos partenaires