Les études

16 juin 2022

#01 Introduction –Divisions dans l’Église (1 Corinthiens 1.1-13)

Capitale d’une province gréco-romaine, Corinthe est à 65 km d’Athènes et construite sur un isthme. Grand centre commercial de plus de 400.000 habitants et desservie par deux grands ports, cette grande ville païenne est riche et débauchée à l’image de ses nombreux temples et surtout celui dédié à la déesse Aphrodite qui emploie un millier de prostituées. C’est dans ce lieu corrompu qu’au cours de son deuxième voyage missionnaire, l’apôtre Paul débarque en l’an 51, et y demeure 18 mois. Dès son arrivée, il se lie d’amitié avec le couple Aquilas et Priscille qui fabrique des tentes. Comme c’est aussi la profession de Paul, ils travaillent ensemble. Mais dès que l’apôtre reçoit un soutien financier suffisant, il se consacre entièrement à l’annonce de l’Évangile et fonde une église.

Vers l’an 57, et alors qu’il se trouve à Éphèse sur la côte ouest de la Turquie actuelle, il écrit ce qu’on appelle « la première épître aux Corinthiens ». Son objectif est de corriger des problèmes graves qu’il avait déjà adressés dans une première lettre, mais que nous ne possédons pas et qui fut mal comprise. Comme cette première épître ne résout rien, l’apôtre se rend sur place, oui, mais après son séjour, il reçoit à nouveau des nouvelles troublantes qui l’obligent à écrire ce qu’on appelle « la seconde épître aux Corinthiens ».

Dans ces deux épîtres que nous possédons, Paul est très directe mais avec l’amour tendre d’un père envers ses enfants. Dans la première épître, d’une part, il corrige des erreurs d’ordre doctrinal et qui concernent la vie chrétienne, et d’autre part, il répond à des questions précises que les Corinthiens lui ont posées par courrier.

Certains chrétiens de Corinthe ont beaucoup de peine à rompre avec leur ancien mode de penser et de vie, et ont des difficultés à comprendre qui détient le pouvoir dans l’église, la bonne utilisation des dons spirituels, l’importance du mariage ou encore la résurrection des justes. Il faut ajouter qu’un certain nombre s’adonne à une exubérance sans retenue dans les cultes, à des beuveries, que les riches méprisent les démunis et qu’ils se font des procès les uns aux autres. Imbibés de la philosophie grecque qui valorisent l’esprit au détriment de la matière, les Corinthiens ne comprennent pas la place du corps dans le plan de la rédemption divine. Il s’en suit des excès dans un sens ou dans l’autre, débauche ou ascétisme, et il y a même un inceste dans l’église.

Je commence le premier chapitre.

Paul, appelé, par la volonté de Dieu, à être un apôtre de Jésus-Christ, et le frère Sosthène (1Corinthiens 1.1).

Paul ne craint pas d’affirmer haut et fort que Dieu l’a choisi comme apôtre, mais par modestie il place à côté de son nom celui de son secrétaire Sosthène, à qui il dicte cette lettre.

À l’Église de Dieu de Corinthe, à tous ceux qui sont appelés à être saints et qui invoquent le nom de Jésus-Christ, leur Seigneur et le nôtre : que la grâce et la paix vous soient données par Dieu notre Père et par le Seigneur Jésus (1Corinthiens 1.2-3).

Tout comme sous l’Ancienne Alliance, les croyants invoquaient l’Éternel, sous le présent régime, ils invoquent Jésus-Christ, ce qui prouve bien sa nature divine, surtout que la grâce et la paix émanent aussi bien du Père que de Jésus.

Je rends à mon Dieu de continuelles actions de grâces à votre sujet, pour la grâce qui vous a été accordée en Jésus-Christ. En effet, vous êtes comblés dans tous les domaines et surtout dans la parole et la connaissance car la vérité en Jésus-Christ est solidement établie parmi vous et il ne vous manque aucun don. Alors que vous l’attendez, le Seigneur vous affermira pour que vous soyez irréprochables lors de sa venue. Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils Jésus-Christ (1Corinthiens 1.1-9).

Cette église est truffée de problèmes et Paul va lui faire de sévères remontrances, mais il commence par remercier Dieu parce que, d’une part, il a ouvert l’intelligence des Corinthiens pour qu’ils reconnaissent et acceptent la vérité en Jésus-Christ, et d’autre part, il les a abondamment bénis. L’apôtre se réjouit aussi de ce que la plupart d’entre eux demeurent fermes dans la foi.

Il faut cependant que je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à ne pas être divisés mais à être parfaitement unis en esprit et en sentiment, car mes frères, j’ai appris qu’il y a des disputes entre vous, entre certains qui se disent disciples de Paul, d’autres d’Apollos, de Pierre ou du Christ. Pourtant le Christ n’est pas divisé et Paul n’a pas été crucifié pour vous, et ce n’est pas en son nom que vous avez été baptisés (1Corinthiens 1.10-13).

Un esprit de parti divise l’église. Par orgueil certains prétendent avoir la possession exclusive de la vérité et se placent au-dessus des autres. Alors, la première exhortation de l’apôtre aux Corinthiens est d’être unis et de maintenir la communion fraternelle.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires