Les études

16 juin 2022

#04 La construction du Temple (1 Rois 5.21-8.66)

Salomon demande l’aide des Phéniciens pour la construction du Temple.

Hiram se réjouit du message de Salomon et lui répond : Je vais te fournir le bois de cèdre et de cyprès nécessaire. Quant à toi, fournis moi des vivres pour mon personnel. Chaque année, Salomon lui livrait six mille tonnes de blé et neuf mille litres d’huile d’olive. Hiram et Salomon conclurent une alliance (1Rois 5.21-26).

Israël connaît son âge d’or grâce à Dieu qui a donné au roi Salomon, sagesse et intelligence.

Salomon recrute 30 000 ouvriers qu’il divise en trois groupes. Chacun passe à tour de rôle un mois au Liban et deux mois à la maison. Il emploie aussi 70 000 hommes de corvées pour les transports et 80 000 tailleurs de pierre. Les ouvriers de Salomon et de Hiram, préparent bois et pierres pour la construction du Temple (1 Rois 5.27-32).

Les 30 000 ouvriers sont des Israélites, mais les autres sont des Cananéens condamnés à des travaux forcés permanents.

Je commence le chapitre 6.

Salomon commence la construction du Temple quatre cent quatre-vingts ans après la sortie d’Égypte, dans la quatrième année de son règne (1Rois 6.1).

Nous sommes en avril, mais de l’an 966 avant Jésus-Christ. Alors que jusque là, Israël mène une existence instable, troublée par des guerres, avec Salomon débute une époque tranquille et la possession complète de la Terre promise.

L’édifice que le roi Salomon bâtit à l’Éternel a trente mètres de long, dix mètres de large et quinze mètres de haut. On le construit avec des pierres déjà taillées afin qu’on n’entende pas le bruit des outils (1Rois 6.2,7).

Ce temple est plus grand que les sanctuaires égyptiens ou phéniciens, cependant, sa superficie ne fait que le double du tabernacle en toile et, en hauteur, le triple. L’édifice est assemblé dans un silence solennel afin de bien respecter son caractère sacré.

L’Éternel dit à Salomon : Tu bâtis ce Temple. Si tu obéis fidèlement à mes commandements, j’habiterais au milieu de mon peuple (1Rois 6.11-13).

Ce n’est pas ce bâtiment, construit en sept ans et demi, qui garantit la présence et bénédiction de Dieu mais l’obéissance du roi et du peuple à la loi de Moïse. Dans le chapitre 7 on lit que « Salomon bâtit son palais en treize ans ». Il s’agit de cinq édifices : premièrement le palais de la Forêt du Liban qui est quatre fois plus grand que le temple et sert d’arsenal et de dépôt pour les provisions et le matériel ; deuxièmement le bâtiment de la salle des colonnes qui est un vestibule où attendent ceux qui vont être reçus par le roi. Troisièmement, le bâtiment de la salle du trône où le roi rend la justice. Enfin deux habitations privées, une pour Salomon et l’autre pour la fille du pharaon, son épouse. Une cour intérieure relie tous les bâtiments de ce complexe qui est juxtaposé au temple. Le texte décrit ensuite la construction des colonnes d’entrée du temple ainsi que son mobilier.

Je commence le chapitre 8.

Le septième mois, pendant la fête des Cabanes, Salomon rassemble tous les responsables d’Israël pour transporter le coffre de l’alliance qui contient les tables de la Loi. Les prêtres l’installent dans le lieu très-saint et offrent en sacrifice un très grand nombre de bétail. Quand les prêtres sortent, la nuée lumineuse remplit le Temple de l’Éternel (1Rois 8.1-10).

Dans la 12e année du règne de Salomon, par cette nuée, l’Éternel prend possession de son temple qui sera sa demeure terrestre où il se manifestera.

Puis le roi bénit toute l’assemblée d’Israël et dit : Loué soit l’Éternel. Il n’y a pas de Dieu semblable à toi ! Tu es fidèle à ton alliance et tu conserves ta bonté à tes serviteurs qui se conduisent selon ta volonté. Mais est-ce que Dieu habiterait sur la terre, alors que le ciel ne peut le contenir ? Combien moins ce Temple ! Daigne écouter ma supplication et celle de ton peuple lorsqu’il viendra prier ici. Si ton peuple se détourne de ses fautes après que tu l’aies puni, écoute-le depuis le ciel, pardonne-lui et montre-lui la ligne de conduite à suivre. Que l’Éternel, notre Dieu, soit avec nous ! Qu’il ne nous abandonne jamais, mais qu’il incline notre cœur vers lui, pour que nous marchions dans les voies qu’il a prescrites. Que votre cœur soit tout à l’Éternel pour observer ses commandements (1Rois 8.14-61).

Cette prière est une confession de foi solennelle où règne la pureté et la spiritualité de la religion juive. Elle est d’une grandeur qui n’a pas d’équivalent parmi les peuples antiques. Dans cette prière abondent les plus hautes pensées sur Dieu, sur les péchés de l’homme et son besoin de pardon. Mais la valeur d’une prière dépend entièrement des dispositions du cœur.

Pendant les sept jours de la dédicace du Temple et les sept jours de la fête des Cabanes, Salomon offre en sacrifices de communion 22 000 bœufs et 120 000 moutons (1Rois 8.63-66).

Les chiffres de cette hécatombe surprennent mais sont vraisemblables parce que pendant deux semaines, une foule immense a participé à un banquet quasi permanent.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires