Les études

16 juin 2022

#04 L’achèvement des travaux et l’inauguration du Temple (Esdras 6.13-8.20)

Après avoir découvert que le roi Cyrus avait ordonné la reconstruction du temple, Darius envoie un courrier en Palestine pour confirmer.

Alors le gouverneur se conforme exactement aux instructions envoyées par le roi Darius. Les Juifs continuent à bâtir stimulés par les prophètes Aggée et Zacharie, et ils achèvent la construction la sixième année du règne de Darius. Tous les Israélites célébrèrent dans la joie l’inauguration du temple en offrant sept cent animaux, et douze boucs en sacrifices pour le péché d’Israël. On répartit aussi les prêtres et les lévites pour le service du temple selon la Loi (Esdras 6.13-18).

La construction a duré 4 ans et demi. Avant le retour d’exil, les Israélites offraient rarement le type de sacrifice dit : « pour le péché » mais maintenant qu’ils ont un fort sentiment de leur culpabilité devant Dieu, ils se conforment à la Loi.

Les rapatriés ainsi que les habitants du pays qui s’étaient détournés de l’idolâtrie, célèbrent la Pâque, puis dans la joie pendant sept jours la fête des pains sans levain, car l’Éternel avait favorablement disposé l’empereur à les soutenir dans la reconstruction du temple (Esdras 6.19-22).

Les colons, les Juifs qui avaient pu rester au pays ainsi que des prosélytes célèbrent ensemble l’Éternel par ces deux fêtes consécutives. Puis une soixantaine d’années s’écoule pendant lesquelles a lieu l’histoire d’Esther, et l’auteur reprend la plume.

Je commence le chapitre 7.

Esdras, descendant d’Aaron, connaissait bien la Loi, et l’Éternel son Dieu était avec lui, si bien que l’empereur Artaxerxès lui accorde tout ce qu’il demande. Puis, Esdras et des Israélites partent pour Jérusalem où ils arrivent sans encombre car la bonne main de Dieu était sur Esdras qui étudiait, appliquait et enseignait avec soin la Loi (Esdras 7.1-10).

Esdras était certainement un haut fonctionnaire de la cour royale perse. L’expression : « L’Éternel son Dieu était avec » est appliquée 8 fois à Esdras et Néhémie. Le voyage a duré presque quatre mois à cause d’un long détour et de la présence d’enfants et de vieillards.

Voici la lettre que l’empereur Artaxerxès remit à Esdras : J’ai donné ordre que tous les Israélites qui désirent aller à Jérusalem aillent avec toi. Moi et mes sept conseillers, nous t’envoyons faire une enquête dans le territoire de Juda pour voir comment y est observée la Loi de ton Dieu (Esdras 7.11-14).

Le texte fait marche arrière. On apprend que le but d’Esdras était de s’assurer que les colons juifs suivaient la Loi, tandis que la mission subsidiaire que le roi lui confia est :

Tu dois également apporter l’argent et l’or que le roi et ses conseillers offrent au Dieu d’Israël qui demeure à Jérusalem ainsi que l’argent, l’or et les dons des Israélites que tu auras collectés pour le temple. Avec cet argent, tu achèteras des animaux, des céréales, et du vin et tu les offriras sur l’autel de votre Dieu. Les autres dépenses du temple seront assumées par la trésorerie royale. Moi, l’empereur Artaxerxès, j’ordonne aux trésoriers de donner à Esdras tout ce qu’il demandera en argent, blé, vin, huile et sel. On fera scrupuleusement tout ce que le Dieu du ciel ordonne pour qu’il ne se mette pas en colère contre moi, mon empire et mes fils. Sachez qu’aucune taxe ne pourra être levée sur ceux qui œuvrent dans le temple. Et toi, Esdras, établis des magistrats qui rendront la justice à tout le peuple, et enseigne les lois de ton Dieu aux Juifs qui ne les connaissent pas, car quiconque ne les observera pas sera puni (Esdras 7.15-23).

Le premier objectif d’Esdras et du roi est le fonctionnement régulier du culte à Jérusalem et l’enseignement de la loi de Moïse aux Israélites. Tout comme Joseph ou Daniel, Esdras jouit de la confiance absolue du roi au pouvoir. Le roi est peut-être généreux mais pas désintéressé car, ayant observé la grandeur d’âme d’Esdras due à son obéissance à la Loi, il veut qu’Israël devienne une nation vassale puissante pour faire face à la menace grecque.

Loué soit l’Éternel qui a favorablement disposé l’empereur et tous ses hauts fonctionnaires. Parce que l’Éternel mon Dieu est avec moi, j’ai pu rassembler des chefs d’Israël pour qu’ils partent avec moi (Esdras 7.27-28).

Devant cet édit, Esdras n’a plus d’hésitation. Il se sent poussé des ailes ; il loue l’Éternel puis rassemble des chefs de famille qui motivent le peuple à retourner au pays. Le chapitre 8 donne la liste des chefs qui accompagnent Esdras et le nombre d’hommes, mais avec femmes et enfants et les étrangers, il doit bien y avoir 7 000 personnes. Esdras rassemble tout le monde près d’une rivière où ils campent pendant trois jours. Mais s’apercevant qu’il n’y a ni lévite ni desservant du temple, il envoie les chefs en chercher auprès de Iddo, sans doute le directeur d’une école qui formait les jeunes lévites. Au final, 41 d’entre eux et 220 desservants acceptent de se joindre à la caravane (Esdras 8.15-20). Puis, sachant qu’il allait au devant des pillards du désert, des bêtes sauvages et de violentes tempêtes, Esdras adopte la parfaite attitude devant Dieu.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires