Les études

16 juin 2022

#06 Les femmes étrangères et l’idolâtrie. Roboam devient roi. (1 Rois 11.1-12.20)

Malgré sa grande sagesse, la conduite de Salomon n’est pas un exemple à suivre.

Je commence le chapitre 11.

Le roi Salomon aima beaucoup de femmes étrangères qui venaient des nations dont l’Éternel avait dit : Vous ne vous unirez pas à elles sinon elles vous entraîneront à adorer leurs dieux. Il eut sept cents princesses pour épouses et trois cents concubines. Ses femmes détournèrent son cœur et il rendit un culte à la déesse Astarté. Il bâtit même un haut-lieu pour les idoles abominables de Moab et des Ammonites et pour les dieux de toutes ses femmes étrangères pour qu’elle puissent leur rendre un culte (1Rois 11.1-8).

Son amour du faste, sa vanité, sa prospérité et sa largeur d’esprit ont fait tomber Salomon. En adoptant des idoles, il estime qu’au fond ils représentent Dieu, même si c’est sous une forme grossière. L’Éternel a permis sa chute ainsi que le schisme de la nation en deux royaumes pour briser l’orgueil, la complaisance et la suffisance du roi et du peuple élu.

L’Éternel s’irrita contre Salomon et lui dit : Puisque tu m’as désobéi, j’arracherai la royauté de ton fils, mais je ne lui enlève pas tout le royaume, je lui laisse une tribu à cause de David et de Jérusalem que j’ai choisie (1Rois 11.9-13).

L’Éternel préserve la tribu de Juda à laquelle sont associées Benjamin et une partie de Siméon.

L’Éternel suscita deux adversaires à Salomon : un Édomite et le roi de Syrie, et plus tard Jéroboam de la tribu d’Éphraïm se révolte contre Salomon. Un jour, Jéroboam est abordé par le prophète Ahiya qui déchire son manteau en douze morceaux et lui dit : prends dix morceaux car voici ce que déclare l’Éternel : “ j’arrache le royaume à Salomon et je te confie dix tribus. Il ne lui restera qu’une tribu à cause de David et de Jérusalem ” Tu seras roi et si tu observes mes lois comme l’a fait David, je ferai de toi le chef d’une dynastie durable. J’humilierai ainsi les descendants de David mais pas pour toujours (1Rois 11.14-39).

De toute évidence Salomon ne s’est pas repenti de ses fautes et les trois hommes, le premier au sud, le second au nord et le troisième en plein royaume, troublent la fin de son règne.

L’Éternel pose à Jéroboam la même condition qu’à Salomon, mais il ne l’a pas remplie et son fils perdra le royaume car, contrairement à David, Dieu ne fait aucune promesse à Jéroboam.

Tout ce qu’a fait Salomon est cité dans ses annales. Il régna pendant quarante ans (1015-975), puis il rejoignit ses ancêtres décédés. Son fils Roboam lui succéda (1Rois 11.41-43).

La brièveté de l’avis de décès de Salomon qui meurt à 60 ans est un châtiment parce que Dieu lui avait promis une longue vie s’il lui demeurait fidèle.

Je commence le chapitre 12.

Roboam se rend à Sichem où les chefs d’Israël se rassemblent pour le proclamer roi. On fait chercher Jéroboam qui se trouve en Égypte et qui dit à Roboam : ton père nous a imposé un joug très pesant. Nous te serons soumis si tu allèges ce joug. Roboam leur répond : laissez-moi réfléchir et revenez me trouver après-demain (1Rois 12.1-5).

Depuis toujours, Sichem est le lieu de rassemblement des dix tribus du Nord. Roboam aurait dû se douter qu’il y avait anguille sous roche. Les impôts imposés par Salomon font gronder le peuple qui semble oublier la prospérité et la paix dont il jouit jusqu’à présent.

Les conseillers de Salomon disent à Roboam : si tu cèdes à la requête du peuple en termes bienveillants, ils seront tes serviteurs. Mais Roboam n’écoute pas et consulte les jeunes qui ont grandi avec lui et qui lui répondent : tu leur diras : mon père vous a chargés d’un joug pesant, mais moi, je vais l’alourdir. Le surlendemain, Jéroboam et les chefs du peuple vont trouver Roboam qui leur parle durement. Alors les Israélites répliquent : qu’avons-nous à faire avec David ? Retournons chez nous, gens d’Israël ! Et ils s’en vont (1Rois 12.6-16).

Roboam a 41 ans et les dandys habitués au luxe et à mener la grande vie veulent que ça dure. La stupidité de Roboam est le moyen choisit par Dieu pour appliquer la menace qu’il a faite à Salomon, mais la cause profonde du schisme est la jalousie des tribus du nord envers Juda.

Roboam accompagne le chef des corvées vers les Israélites du nord, mais ils l’assassinent et le roi doit s’enfuir pour leur échapper. Les Israélites du nord proclament alors Jéroboam roi sur Israël. Seule Juda reste fidèle à la dynastie de David (1Rois 12.18-20).

Le résultat du schisme est deux royaumes de force égale. D’un côté Juda, Benjamin sauf quelques villes dont Béthel qui passent au nord, la tribu de Siméon enclavé au sud de Juda, plus quelques villes qui appartenaient à la tribu de Dan, celle-ci ayant émigré à l’extrême nord du pays. Le reste, c’est à dire le royaume du Nord, s’appelle aussi : « les dix tribus ».

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires