Les études

16 juin 2022

#12 Les manifestations de l’Esprit (1 Corinthiens 12.4-31)

L’apôtre Paul veut corriger les Corinthiens car ils ont une très mauvaise compréhension des dons spirituels.

Il y a différents dons mais le même Esprit, diverses façons de servir mais le même Seigneur, diverses activités mais le même Dieu qui agit en tous. En chacun, l’Esprit se manifeste d’une façon particulière, en vue du bien commun (1Corinthiens 12.4-7).

Les trois personnes de la Trinité œuvrent ensemble dans l’Église. Le Saint Esprit distribue les dons pour souder le peuple de Dieu en un seul corps et accomplir ses objectifs.

L’Esprit donne à l’un une parole de sagesse, à un autre une parole de connaissance, ou une foi héroïque, ou le don de guérisons, ou le don de faire des miracles, ou la prophétie, ou le discernement des esprits, ou la diversité des langues, ou l’interprétation des langues. Le même Esprit supervise tous ces dons et les distribue à chacun comme il veut (1Corinthiens 12.8-11).

Paul combat toujours les divisions dans l’église. Il déclare que tous les dons ont pour seule origine la grâce de Dieu qui les accorde dans le but d’enrichir toute l’église et jamais pour une satisfaction personnelle. Le Saint Esprit distribue les dons aux croyants qui sont alors responsables de les utiliser et de les développer pour le bien de tous ; et au lieu de demander : « Quel est mon don ? », il vaut beaucoup mieux demander : « Seigneur, que veux-tu que je fasse ? ». La sagesse est la capacité de résoudre un problème épineux ou d’indiquer la meilleure voie à quelqu’un ou à une assemblée. Le don de la foi est la capacité de saisir la toute-puissance de Dieu et d’accomplir des miracles. Le prophète annonce parfois l’avenir mais le plus souvent il édifie, exhorte, console et instruit les croyants tout comme celui qui enseigne la parole de Dieu. Le discernement des esprits distingue entre la vérité qui est de Dieu, et le faux qui est humain ou diabolique. Le don des langues est décrit en détail plus loin.

Malgré tous ses membres, le corps humain forme un tout et il en est de même de ceux qui constituent le corps du Christ. En effet, nous avons tous été baptisés par le même Esprit pour former un seul corps, que nous soyons Juifs, non-Juifs, esclaves ou libres. Nous avons tous participé au seul et même Esprit (1Corinthiens 12.12-13).

C’est le baptême dans l’Esprit qui nous greffe dans l’Église, qui est le corps du Christ sur terre et qui élimine les barrières entre les races, les origines et les niveaux sociaux.

Un corps est composé de plusieurs membres. Si le pied ou l’œil ou l’oreille disait : “ Puisque je ne suis pas une main, je ne fais pas partie du corps ”, n’en ferait-il pas partie pour autant ? Si tout le corps était un œil ou une oreille, où serait l’odorat ? Dieu a disposé chaque organe dans le corps comme il le voulait et s’il n’y avait qu’un seul organe, ce ne serait pas un corps (1Corinthiens 12.14-19).

Sans sa diversité, le corps serait une monstruosité. Chacun doit donc se mettre à la disposition des autres afin que le corps fonctionne correctement. Dieu désire que je fasse fructifier ce qu’il m’a donné sans envier les dons des autres. Quelqu’un qui par ambition finit par occuper une fonction qui le dépasse, stagne dans son incompétence et devient parfaitement inutile.

En réalité, les organes sont nombreux et ensemble ils forment un seul corps, c’est pourquoi l’œil ne saurait dire à la main ni la tête aux pieds : “ Je n’ai pas besoin de vous. ” Au contraire, les parties du corps qui paraissent insignifiantes sont plus que nécessaires et celles dont on ne parle pas, nous les traitons avec beaucoup d’égards. Dieu a disposé les différentes parties du corps de manière à donner davantage d’honneur à celles qui en manquent, afin que toutes fonctionnent ensemble en un seul organisme. Si un membre souffre, tous les autres souffrent avec lui. Si un membre est honoré, tous le sont également (1Corinthiens 12.20-26).

Paul censure, d’une part, les orgueilleux qui, étant richement doués méprisent ceux qu’ils estiment inférieurs à eux, et d’autre part, les envieux qui sont mécontents du rôle que Dieu leur a assigné. La bonne santé et le bon fonctionnement du corps impliquent que tous les membres remplissent leur fonction en bonne harmonie et soient un seul cœur et une seule âme dans le malheur et dans le bonheur.

Tous les membres de l’Église forment ensemble le corps du Christ, et Dieu a d’abord établi des apôtres, puis des prophètes, ensuite des enseignants et enfin ceux qui ont le don des miracles, de guérir, de secourir, de gouverner, de parler en langues inconnues, et personne ne possède tous les dons. À vous qui aspirez aux meilleurs dons, je vais vous montrer la voie excellente (1Corinthiens 12.27-31).

Paul s’adresse encore aux orgueilleux qui veulent ou prétendent avoir tous les dons et surtout le parler en langues et son complément, l’interprétation des langues, que l’apôtre place toujours et volontairement à la dernière place de ses listes. Par contre il met en tête ceux qui partagent la parole de Dieu, c’est à dire les apôtres, les prophètes et les enseignants. Puis il introduit un nouveau thème dans lequel il va expliquer ce qui est le plus important dans une église.

févr. 02 2023

Émission du jour | Jean 1.20-51

Témoignage de Jean-Baptiste sur Jésus

Nos partenaires