Les études

05 avril 2022

#14 Le Seigneur me délivre

Le Psaume 33 est une expression collective d’adoration à la gloire de Dieu. Il semble avoir été composé par David suite à un événement heureux.

Vous qui êtes justes, célébrez l’Éternel avec la lyre et le luth ! Chantez en son honneur un cantique nouveau ! Faites retentir vos instruments et vos voix ! (Psaume 33.1-3).

Adressée aux hommes pieux, ce passage les appelle à louer Dieu. « Un cantique nouveau » est la réponse de l’homme à l’œuvre de Dieu. Chaque époque de réforme religieuse a été marquée par de nouveaux chants à la gloire de Dieu.

La parole de l’Éternel est droite et il est fidèle dans ses œuvres. Il aime la justice et la droiture. Sa bonté remplit la terre. Il a parlé et les cieux et son armée ont été créés. Il a rassemblé et endigué les eaux des mers. Que tous les habitants de la terre révèrent l’Éternel car il a ordonné et cela existe. L’Éternel réduit à néant les projets des peuples mais ses desseins subsistent à tout jamais. (Psaume 33.4-11).

La parole de Dieu a fait sortir du néant tout ce qui existe, et elle est digne de foi car Dieu fait toujours ce qu’il dit. Sa toute-puissance se manifeste dans sa souveraineté sur la nature et sur toutes les nations car il est le maître de l’univers et de l’histoire.

Du haut du ciel, l’Éternel observe tous les hommes. Il les a créés et il est attentif à toutes leurs actions. Heureuse la nation dont l’Éternel est Dieu, et le peuple qu’il a choisi pour qu’il lui appartienne ! (Psaume 33.12-15).

Dieu observe tout ce que je fais en bien ou en mal avec le temps, les opportunités et les ressources qu’il m’a données et il prend des notes. Mais son peuple, ceux qui croient en Jésus-Christ, bénéficient de sa grâce.

Les armes et les forces d’une armée nombreuse ne suffisent pas pour avoir la victoire. Mais l’Éternel prend soin de ceux qui le révèrent et qui espèrent en sa bonté. Il préserve leur vie en temps de guerre et de famine (Psaume 33.16-19).

Face à toutes les tragédies et calamités possibles, je suis impuissant mais le fidèle crie à Dieu et se place sous sa protection.

Nous, nous espérons en l’Éternel, il est notre secours et notre bouclier. Notre joie est de le connaître car nous plaçons notre confiance en son saint nom. Que ta grâce soit sur nous, ô Éternel, car nous comptons sur toi (Psaume 33.20-22).

C’est la réponse des fidèles qui honorent et espèrent en Dieu, et qui se reposent sur sa bonté.

Dans le Psaume 34, David exprime sa reconnaissance pour avoir été chassé par les Philistins après avoir commis l’imprudence de se réfugier chez eux en simulant la folie (1Samuel 21.10-15).

En tout temps, je louerai l’Éternel ! Les affligés l’entendront et se réjouiront ! Proclamons son nom et exaltons-le ! J’ai cherché l’Éternel et il m’a répondu. Il m’a délivré de toutes mes frayeurs. Quand on se tourne vers lui, on est rayonnant de joie et jamais déçu. Quand un malheureux crie, l’Éternel entend et le délivre de toutes ses détresses. L’ange de l’Éternel environne ceux qui le révèrent et les sauve du danger. (Psaume 34.1-8).

C’est au travers d’expériences douloureuses que David a appris l’humilité et à se confier en l’Éternel. Il le loue parce qu’il l’a sauvé des Philistins, semble-t-il, par l’intervention d’un ange. Il s’agit de Jésus, dont le rôle, avant son incarnation, était de protéger le peuple de Dieu.

Voyez combien l’Éternel est bon ! Heureux l’homme qui cherche en lui son refuge. Révérez-le car rien ne manque à ceux qui le cherchent. Venez mes fils, écoutez-moi ! Je vous enseignerai comment vénérer l’Éternel. Si tu aimes la vie, si tu veux la prolonger et être heureux, veille sur ta langue et dis la vérité. Détourne-toi du mal, fais le bien et poursuis la paix (Psaume 34.9-15).

La bonté de Dieu est la paix de l’âme mais encore faut-il lui obéir. David enseigne son peuple par des conseils précis et pratiques qui sont repris dans le Nouveau Testament.

Les yeux de l’Éternel sont sur les justes et ses oreilles attentives à leurs cris ; il les délivre de toutes leurs détresses. Mais il s’oppose aux impies jusqu’à ôter leur souvenir. L’Éternel est près de ceux qui ont le cœur brisé et l’esprit abattu. Le malheur atteint souvent le juste mais l’Éternel l’en délivre toujours. Il garde tous ses os, aucun n’est brisé. Il délivre ses serviteurs et ceux dont il est le refuge échappent au châtiment (Psaume 34.22-23).

Les Psaumes ont beaucoup de promesses pour ceux qui font confiance à Dieu. « Il garde tous ses os, aucun n’est brisé » est une prophétie qui s’est réalisée pour Jésus-Christ (Jean 19.36). Pour les Hébreux, l’intégrité du squelette d’un défunt était extrêmement importante.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires