Les études

05 avril 2022

#15 La bonté du Seigneur

Le Psaume 35 est un appel au secours de David en fuite devant Saül. Il comprend trois complaintes qui finissent en louanges car David croit que Dieu va intervenir.

Éternel ! défends-moi contre mes adversaires, Lève-toi pour me secourir ! Dis-moi que tu es mon sauveur. Qu’ils soient déshonorés ceux qui veulent me tuer ! Qu’ils soient comme la paille emportée par le vent, chassés par l’ange de l’Éternel. Car sans cause ils ont creusé une fosse pour m’ôter la vie. Qu’ils y tombent dans le filet qu’ils ont tendu et périssent ! Moi, je me réjouirai en l’Éternel parce qu’il m’a sauvé. Je dirai : Éternel ! qui peut, comme toi, délivrer le malheureux d’un plus fort que lui, les opprimés de celui qui le dépouille ? (Psaume 35.1-10).

Cette prière imprécatoire est typique de l’Ancienne Alliance et elle se comprend dans la mesure où les ennemis de David sont aussi ceux de Dieu.

De faux témoins me rendent le mal pour le bien que je leur ai fait. Ils m’outragent constamment. Mais moi je te louerai dans la grande assemblée. Mes ennemis me détestent sans raison. Ils me calomnient. Seigneur, ne te tiens pas si éloigné de moi ! Rends-moi justice, toi qui es juste ! Empêche-les de triompher de moi. Que la honte et le déshonneur s’abattent sur tous mes ennemis ! (Psaume 35.11-26).

La prière de David s’appuie sur sa piété. Par les expressions et le mouvement général de la pensée, ce Psaume ressemble au 22e qui prophétise le supplice du Christ sauf que dans ce dernier, le Seigneur ne menace pas ses ennemis.

Alors ceux qui désirent voir mon droit rétabli se réjouiront et diront sans cesse : “ Que l’Éternel soit reconnu grand, lui qui désire le bonheur de son serviteur ! ” Oui, je chanterai constamment ta justice et ta louange (Psaume 35.27-28).

Une fois l’état de droit rétabli et les impies mis hors d’état de nuire par l’Éternel, les hommes pieux sont dans la joie.

Le Psaume 36 est la suite du précédent car il a également été composé alors que David fuit devant le roi Saül. C’est d’ailleurs ce qui le pousse à se réfugier auprès de l’Éternel.

La méchanceté est dans le cœur de l’impie. Pour lui, révérer Dieu n’a aucun sens. Il se flatte à ses propres yeux jusqu’à ce que son péché soit révélé. Il respire le mensonge et la tromperie. La nuit il projette un mauvais coup et il s’obstine à mal faire (Psaume 36.1-5).

Contrairement au juste qui obéit à la Loi, l’impie se tourne résolument vers le mal.

Éternel ! ta bonté et ta fidélité vont jusqu’aux cieux, Ta justice est comme les hautes montagnes et tes jugements comme l’immense océan. Éternel ! tu soutiens hommes et bêtes. Que ton amour est précieux, ô Dieu ! Sous tes ailes les hommes cherchent un refuge. Ils se rassasient de tes largesses et de tes délices. Auprès de toi est la source de la vie. C’est ta lumière qui nous éclaire (Psaume 36.6-10).

L’eau et la lumière sont deux métaphores fréquentes de la vie. La lumière de Dieu est sa parole, qui révèle sa personne et nous apprend à distinguer le bien du mal et le vrai du faux.

Étends ta bonté sur ceux dont le cœur est droit et rend-leur justice. Protège-moi des orgueilleux. Voilà que les méchants succombent déjà (Psaume 36.12-13).

Malgré sa situation sans issue, avec le regard de la foi, David voit les impies juger par Dieu.

Le Psaume 37 de David, est alphabétique, et compare le sort final du méchant à celui du juste.

Ne jalouse pas la prospérité des impies, car comme l’herbe des champs, ils seront fauchés et se faneront. Mets en l’Éternel ta confiance et fais ce qui est bien. Fais de l’Éternel tes délices et il t’accordera les désirs de ton cœur. Remet-lui ton avenir, fais lui confiance et il agira. Il fera paraître ta justice comme la lumière. Calmement, attends-toi à lui. Ne t’irrite pas devant les traquenards des impies car ils seront retranchés. Mais les humbles auront un héritage et jouiront d’une paix profonde. Le méchant complote pour ruiner le juste mais l’Éternel se moque de lui car il voit venir sa perte. L’Éternel est le soutien des justes. Il affermit ses pas et s’il trébuche, l’Éternel le relève. J’ai vécu et je n’ai pas vu le juste abandonné, ni sa postérité mendier. Au contraire, il est compatissant et généreux et sa postérité est bénie. Évite le mal, fais le bien. J’ai vu l’homme violent comme un cèdre vert et florissant, mais il a passé. L’homme de paix a un avenir. Le salut des justes vient de l’Éternel, et il est leur forteresse aux jours de détresse. Il leur vient en aide et il les délivre des méchants. Il les sauvera car ils ont cherché leur refuge en lui (Psaume 37.1-40).

Il est facile d’envier ceux qui s’enrichissent d’une manière immorale. Mais l’opulence des impies ne dure pas. Il faut donner le temps à l’Éternel de régler ses comptes. La tranquillité d’esprit et la confiance en Dieu préservent le croyant de la colère et de la jalousie ainsi que de paroles et d’actions malavisées. L’Éternel vient au secours de ceux qui s’attendent à lui.

févr. 02 2023

Émission du jour | Jean 1.20-51

Témoignage de Jean-Baptiste sur Jésus

Nos partenaires