Les études

30 mars 2022

#17 Prophéties contre l’Égypte (Esaïe 19.1-20.6)

Menace contre l’Égypte : monté sur un nuage rapide, l’Éternel arrive en Égypte. Les idoles tremblent à son approche et le peuple est consterné. Je dresserai les Égyptiens les uns contre les autres dans une guerre civile, déclare l’Éternel. Ils seront abattus et leurs politiciens confus et ils iront consulter leurs sorciers et leurs devins. Je livrerai l’Égypte aux mains d’un maître dur qui dominera sur eux ; le Seigneur des armées célestes le déclare (Ésaïe 19.1-4).

Cette image décrit l’Éternel qui punit l’Égypte à cause de son idolâtrie. Tyrannie et décadence vont se succéder. Tout commence par des luttes internes qui mettent fin à la 24e dynastie (716 av J-C). Puis les Nubiens s’emparent du pouvoir et créent la 25e dynastie (en 712). Mais les Assyriens envahissent l’Égypte (en 670) et installent un régent, cependant, lui se rebelle contre eux et crée la 26e dynastie (664-525).

La mer et le fleuve tariront ; ses affluents croupiront et les canaux, les joncs et les roseaux sècheront. Le long du fleuve, les cultures se dessécheront. Les pêcheurs à la ligne et au filet se lamenteront. Ceux qui travaillent le fin lin et le coton seront dans la détresse. Les grands du pays seront abattus et tous les ouvriers découragés (Ésaïe 19.5-10 ; cp Exode 7.14-25).

Dieu frappe le Nil et l’agriculture, la pêche, et toute l’activité économique du pays qui sont paralysés. Tous les Égyptiens, que ce soient les castes supérieures des prêtres et des chefs, ou le peuple sont dans la misère.

Les princes et les conseillers du pharaon sont des insensés. Comment osez-vous dire au roi : “ nous sommes des sages ” ? que tes conseillers te disent ce que le Seigneur des armées célestes a décrété contre l’Égypte. L’Éternel a versé un esprit d’ivresse parmi les chefs. Ils font chavirer l’Égypte et nul ne pourra rien changer (Ésaïe 19.11-15).

Les conseillers d’Égypte qui étaient pourtant réputés pour leur sagesse ont l’esprit embrumé. Ne sachant pas reconnaître la main de Dieu qui les frappe ni comment invoquer sa miséricorde, ils conduisent le pays à la catastrophe.

En ce jour-là, l’Égypte sera comme de faibles femmes, car elle tremblera d’épouvante quand le Seigneur des armées célestes, lèvera la main contre elle. Juda sera cause d’effroi pour l’Égypte à cause de l’Éternel son Dieu qui la frappe (Ésaïe 19.16-17).

L’Égypte reconnaît enfin que c’est le Dieu d’Israël qui la châtie, et que ses idoles sont impuissantes.

En ce jour-là, on parlera hébreu dans les villes égyptiennes dont la Ville du Soleil, et on prêtera serment au nom de l’Éternel, le Seigneur des armées célestes (Ésaïe 19.18).

La plus grande partie des Égyptiens renoncera aux idoles et se convertira au seul vrai Dieu. Ils seront réunis aux Juifs pour célébrer ensemble le Dieu d’Israël. Même dans Héliopolis, la ville du soleil où cet astre est adoré, on rendra un culte à l’Éternel.

En ce jour-là, il y aura un autel au milieu de l’Égypte et une stèle à sa frontière en l’honneur de l’Éternel, et quand les Égyptiens crieront à lui, il leur enverra un libérateur. L’Éternel se fera connaître à eux et ils lui rendront un culte avec des sacrifices, des offrandes et des vœux. Quand l’Éternel les frappera, ils l’invoqueront et lui les exaucera. En ce jour-là, les Assyriens iront en Égypte et les Égyptiens en Assyrie, et ensemble ils rendront un culte à l’Éternel. Israël se joindra à l’Égypte et à l’Assyrie, et la terre entière sera bénie. Et le Seigneur des armées célestes les bénira disant : bénie soit l’Égypte et l’Assyrie, mon peuple, et Israël qui m’appartient (Ésaïe 19.19-25 ; cp Genèse 12.3).

Pendant le Millénium deux symboles seront dressés en Égypte pour signifier que le pays appartient à l’Éternel, et Lui se comportera envers les Égyptiens comme il l’a fait envers Israël. Toutes les nations ennemies seront réconciliées car elles adoreront le seul vrai Dieu. La grandeur morale et la vision du salut universel, qui imprègnent ce passage, en font l’une des prophéties culminantes de l’Ancien Testament.

L’année où le général envoyé par le roi d’Assyrie s’empara d’Asdod, L’Éternel dit à Ésaïe : détache ton habit de prophète. Il se promena donc pieds nus et revêtu d’un simple tricot de corps. L’Éternel dit alors : mon serviteur Ésaïe a marché ainsi pendant trois ans pour servir de signe à la Nubie, car c’est ainsi que l’Assyrie emmènera en exil jeunes et vieillards de la Nubie. Et tous ceux qui avaient mis leur confiance en la Nubie seront terrifiés. Les habitants du littoral diront alors : Voilà à quoi sont réduits ceux de qui nous espérions trouver de l’aide contre le roi d’Assyrie. Maintenant, comment échapperons-nous ? (Ésaïe 20.1-6; 670 av. J-C; cp Nahum 3.8-10).

Après avoir mis fin au royaume des dix tribus, l’Assyrie menace l’Égypte et s’empare de l’une des grandes villes des Philistins qui refusait de payer le tribut imposé par les Assyriens. Or, à cette époque, Ézéchias roi de Juda subissait la pression d’un parti pro-égyptien pour qu’il fasse alliance avec la Nubie contre les Assyriens. C’est au moment où ceux-ci arrivent devant Asdod que Dieu dit à Ésaïe d’accomplir le mime prophétique. L’état de servitude auquel sera réduite la Nubie a convaincu Ézéchias de ne pas chercher des alliances mais de suivre le conseil d’Ésaïe qui l’exhortait à faire confiance à l’Éternel.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires