Les études

01 avril 2022

#19 L’homme propose mais Dieu dispose (Proverbes 15.27-16.20)

L’argent est un thème qui revient souvent dans les Proverbes.

L’homme avide de richesses entraîne sa famille dans le malheur, mais qui déteste les pots-de-vin vivra longtemps (Proverbes 15.27 ; cp Proverbes 11.29 ; Esaïe 1.23).

L’appât du gain suscite des opérations illégales ou hasardeuses qui souvent finissent mal.

Le juste réfléchit avant de répondre, mais la bouche des méchants répand le mal et L’Éternel ne l’écoute pas. Par contre, il entend la prière des justes (Proverbes 15.28-29 ; cp Proverbes 15.23 ; Psaume 34.16-17 ; 1 Pierre 3.12).

Le sage est bienveillant et dit la vérité, mais l’impie répand le contenu de son cœur méchant. Dieu est proche du sage mais se tient éloigné de l’impie.

Un regard lumineux met le cœur en joie ; une bonne nouvelle fait du bien au corps entier (Proverbes 15.30).

Rien qu’à voir l’air content d’une personne qui vous aborde, on se réjouit d’avance parce qu’on s’attend à de bonnes nouvelles.

Celui qui est attentif aux critiques constructives et qui écoute les avertissements, habite parmi les sages et acquiert du bon sens. Mais celui qui refuse les remontrances se méprise lui-même (Proverbes 15.31-32).

La sagesse ne s’acquiert que si on accepte la correction, mais l’orgueilleux qui la refuse se fait du mal à lui-même.

Révérer l’Éternel c’est se mettre à l’école de la sagesse et l’humilité précède l’honneur (Proverbes 15.33 ; cp Proverbes 18.12 ; 22.4).

La crainte respectueuse de Dieu est une discipline de vie qui procure la sagesse et garde du mal. De cette pieuse révérence découle aussi l’humilité.

L’homme fait des projets mais c’est la volonté de l’Éternel qui s’accomplit. L’homme croit que ce qu’il fait est bien mais c’est l’Éternel qui juge ses motivations (Proverbes 16.1-2 ; cp Proverbes 19.21 ; Jérémie 10.23 ; Proverbes 21.2 ; Psaume 139.23-24).

L’homme propose mais Dieu dispose. Je ne suis pas maître de mes destinées et je peux facilement faire fausse route dans tous les domaines de la vie, surtout moral.

Recommande tes œuvres à l’Éternel et tes projets réussiront. (Proverbes 16.3 ; cp Psaume 37.5).

Il est bien de faire des projets, mais nous devons les remettre entre les mains de Dieu.

L’Éternel a tout fait pour un but, même le méchant pour le jour du malheur (Proverbes 16.4 ; Psaume 76,11).

Honni soit qui mal y dise, Dieu est le maître absolu de tous les événements, bons et mauvais, et il fait tout pour manifester sa gloire et ainsi montrer sa grandeur, sa justice et sa bonté. Le royaume des cieux et le séjour des morts sont aussi à sa gloire.

L’Éternel a horreur des orgueilleux et ils seront punis. On rachète une faute par la bonté et la vérité, et celui qui vénère l’Éternel se détourne du mal (Proverbes 16.5-6 ; cp Proverbes 11.20 ; 12.22 ; 15.9,26).

Ici encore, l’orgueil est en tête de liste des fautes. Nous ne pouvons pas expier nos péchés mais Jésus l’a fait pour nous. Par contre, si je me repens sincèrement d’avoir offensé mon prochain, il peut me pardonner, mais il restera la dette envers Dieu et la justice humaine.

Quand l’Éternel approuve la conduite d’un homme, il lui concilie même ses ennemis. (Proverbes 16.7 ; cp Genèse 26.27-28).

Dieu bénit la personne intègre.

Quand le roi se prononce, ses paroles doivent être justes, tout comme les poids et la balance du marchand. Faire le mal est une chose abominable pour un roi car le pouvoir s’affermit par la justice. Le roi aime ceux qui disent la vérité mais sa fureur est un messager de mort et un homme sage doit l’apaiser. La sérénité du visage du roi est un gage de vie et sa faveur comme une onde printanière (Proverbes 16.10-16 ; cp Proverbes 19.12 ; 20.2 ; 25.5b).

En Israël, le roi était le régent de l’Éternel. Comme il régnait à sa place, il était tenu d’être parfaitement juste, de rendre une justice équitable et de défendre le droit des faibles (Daniel 4.27). Le roi n’était pas au-dessus de la Loi et devait s’entourer de conseillers sages. Mais beaucoup ont failli à leur tâche et ont précipité leur chute (Saül, Roboam).

Les hommes droits évitent le mal, celui qui fait attention à sa conduite préserve sa vie. L’orgueil précède la ruine. Mieux vaut avoir un esprit humble et fréquenter les gens modestes que de partager le butin avec les orgueilleux (Proverbes 16.17-19 ; cp Proverbes 11:2 ; 13.3 ; 15:25,33; 16:5; 17:19; 18:12; 29:23).

Une fois encore, l’orgueil est en tête du hit-parade des péchés que Dieu déteste. La raison est qu’il est le fondement du mal et à l’origine de la chute de Lucifer et de l’homme.

Celui qui est attentif au contenu de la Parole trouve le bonheur. Heureux celui qui met sa confiance en l’Éternel ! (Proverbes 16.20 ; cp Proverbes 13.13).

L’amour et l’intérêt pour la parole divine produit la confiance en Dieu, source de paix.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires