Les études

30 mars 2022

#02 La destruction de l’homme impie (2 Thessaloniciens 2.1-12)

Cette épître contient quatre prières de Paul (2.16-17 ; 3.1-5, 16). Le comportement des Thessaloniciens doit être conforme à leur identité, mais il dépend aussi et surtout de la grâce de Dieu, qui appelle au salut et qui perfectionne le croyant. Le but ultime de toute l’œuvre de Dieu étant sa gloire en Jésus-Christ.

Au sujet de la venue de notre Seigneur Jésus-Christ et de notre rassemblement auprès de lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laissez si facilement ébranler dans votre bon sens, ni troubler par une révélation, un message ou une lettre qu’on nous attribuerait et qui prétendrait que le Jour du Seigneur serait déjà là (2 Thessaloniciens 2.1-2 ; cp 1Thessaloniciens 4.13-18).

Les Thessaloniciens croient vivre le Jour du Seigneur (Actes 2.19-20 ; 2Pierre 3.10) à cause d’un message supposé venir de Paul. Alors qu’ils s’attendaient à être enlevés dans la gloire, ils croient subir la colère du ciel, ce qui prouve bien qu’ils savaient que « la venue de notre Seigneur Jésus-Christ et notre rassemblement auprès de lui », c’est à dire, l’Enlèvement de l’Église, précéderait le Jour du Seigneur. Mais à cause des persécutions et des mensonges des faux frères, ils sont déconcertés. Certes, ils n’auraient pas dû se laisser berner aussi facilement, mais dans le feu du creuset il est toujours difficile de garder la tête froide.

Que personne ne vous égare d’aucune façon, car le Jour du Seigneur n’arrivera pas avant que n’ait lieu une opposition générale contre Dieu et sa vérité, et qu’apparaisse l’homme impie, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qui porte le nom de dieu, et de tout ce qui est l’objet d’une vénération religieuse. Il ira même jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu en se proclamant lui-même dieu. Ne vous souvenez-vous pas que je vous ai dit tout cela quand j’étais encore chez vous ? (2 Thessaloniciens 2.3-5 ; cp Daniel 9.27 ; Matthieu 24.15).

Le Jour du Seigneur aura lieu après le rejet de toute notion de Dieu qui sera remplacée par un humanisme sans frein et une rébellion ouverte contre le Dieu créateur. Suite à l’Enlèvement de l’Église, l’Antichrist prendra le pouvoir et sera à la tête de la religion mondiale officielle. Il jouira d’un immense prestige et de l’adoration du monde entier. Après trois ans et demi de règne, il commettra un acte blasphématoire abominable, imposera un régime de terreur et persécutera les fidèles du Seigneur. En même temps, Dieu jugera le monde. Après 7 ans de règne de l’Antichrist, Jésus reviendra sur terre, le supprimera et établira son royaume de 1 000 ans. Les Thessaloniciens avaient déjà reçu cet enseignement sur la fin des temps.

Vous savez ce qui le retient afin qu’il ne paraisse que lorsque son heure sera venue (2 Thessaloniciens 2.6).

Ce que nous savons est que Satan est freiné par la présence des croyants dans le monde, mais après l’Enlèvement de l’Église, le diable sera libre d’avancer l’Antichrist sur l’échiquier mondial.

La puissance du mal est cachée mais déjà à l’œuvre ; il suffit que celui qui la retient jusqu’à présent soit écarté, pour qu’alors paraisse l’homme impie. Mais le Seigneur Jésus le détruira par sa parole toute puissante, et le réduira à l’impuissance par sa venue. L’apparition de l’homme impie se fera par la puissance de Satan avec toutes sortes de signes et de prodiges trompeurs (2 Thessaloniciens 2.7-9 ; cp Esaïe 11.4 ; Daniel 7.26 ; Matthieu 24.24).

Le Saint Esprit tient le mal et le péché en laisse, mais une fois l’Église enlevée, Satan donnera libre cours à sa haine, et l’Antichrist sera sa marionnette. Il séduira le monde entier ; il accomplira la volonté du diable et mettra le comble à la rébellion de l’homme contre Dieu. Mais subitement, lui et son empire seront détruits.

Il usera de toutes les formes du mal pour tromper ceux qui se perdent, parce qu’ils sont restés fermés à l’amour de la vérité qui les aurait sauvés (2 Thessaloniciens 2.10 ; cp Jean 8.44).

Parfait imitateur de Satan, l’Antichrist trompera le monde entier, sauf les croyants qui discerneront derrière lui les traits de Satan. Les incrédules rejettent les Écritures et Jésus-Christ parce qu’ils n’aiment pas la vérité et aiment le péché. Ils deviennent alors crédules, prêts à croire n’importe quoi et n’importe qui. Ils croiront donc sans sourciller les mensonges de l’Antichrist qui promettra le paradis sur terre et l’adoreront.

Dieu leur envoie alors un esprit d’aveuglement pour qu’ils croient au mensonge et soient condamnés parce qu’ils ne croient pas à la vérité, mais ont pris plaisir au mal (2 Thessaloniciens 2.11-12 ; cp Esaïe 6.10 ; Matthieu 13.11-13 ; Romains 1.19-21).

févr. 02 2023

Émission du jour | Jean 1.20-51

Témoignage de Jean-Baptiste sur Jésus

Nos partenaires