Les études

30 mars 2022

#21 Conflit des puissances spirituelles dans le monde invisible (Daniel 10.12-11.4)

Ce n’est pas l’Ange de l’Éternel mais sans doute Gabriel qui remet Daniel sur pied et le réconforte. Il a été envoyé pour lui révéler l’avenir de son peuple. Bien que toujours tremblant, Daniel reprend ses esprits.

Il me dit : Sois sans crainte, Daniel, car dès le premier jour où tu t’es humilié devant ton Dieu et tu as cherché à comprendre, ta prière a été entendue et je suis venu vers toi pour te répondre. Mais le chef du royaume de Perse s’est opposé à moi durant vingt et un jours. Alors Michel, l’un des principaux chefs, est venu à mon aide et je suis resté là auprès des rois de Perse (Daniel 10.12-13 ; cp Éphésiens 1.20-21 ; 6.12).

Ce chef du royaume perse qui a combattu Gabriel n’est pas un homme mais un prince infernal qui lui a barré la route alors qu’il essayait de traverser les lignes ennemies pour arriver jusqu’à Daniel. On découvre que les anges et les démons se font la guerre dans l’au-delà. La création est bien plus complexe que le monde matériel. En rassemblant plusieurs textes bibliques du livre de Daniel et de l’Apocalypse (12.7 ; 16.12-14), on apprend qu’un démon de haut rang est à la tête de chaque état afin de l’influencer contre Dieu par la philosophie, la religion, la fausse science, les arts, la musique, ou l’économie. L’archange Michel (Jude 9), chargé de défendre Israël, a prêté main forte à Gabriel et ensemble ils ont chassé le prince infernal. Gabriel peut donc se rendre auprès de Daniel et pourra influencer les rois perses en faveur d’Israël. Même si Dieu soulève un coin du voile qui nous cache le monde invisible, on ne sait pas grand-chose.

Je suis venu pour te dire dans une vision ce qui arrivera à ton peuple dans la suite des temps. Pendant qu’il me parlait, j’avais la tête baissée et restais muet. Quelqu’un toucha mes lèvres et je pus de nouveau parler. Je dis alors au personnage devant moi : mon seigneur, cette apparition m’a bouleversé et m’a ôté toute force. Comment le serviteur de mon seigneur pourrait-il parler alors que je suis sans force et oppressé ? De nouveau, quelqu’un me toucha et me fortifia. Il me dit : sois sans crainte, bien-aimé de Dieu ! Que la paix soit avec toi ! Fortifie-toi et prends courage ! Pendant qu’il me parlait, je repris des forces et je lui dis : Que mon seigneur parle car tu m’as fortifié (Daniel 10.14-19 ; cp Jérémie 1.9 ; Marc 7.33).

Ébranlé et submergé par l’émotion, Daniel n’est pas vraiment prêt de recevoir les informations que Gabriel veut lui communiquer. Au lieu de lui dire : « je t’écoute ! », il déprime. Alors, Gabriel doit le toucher deux fois afin qu’il soit sur pied et prêt à écouter la révélation.

Il me dit : Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi ? Je suis sur le point de m’en retourner pour combattre contre le chef de la Perse et quand je partirai, le chef de la Grèce apparaîtra (Daniel 10.20).

Sa mission terminée, Gabriel doit combattre à nouveau les puissances diaboliques hostiles au règne de Dieu. Certains anges ont une vie mouvementée. Tout comme « le chef de la Perse », son successeur, « le chef de la Grèce » est un démon de haut rang chargé d’influencer les dirigeants du pays selon le plan de Satan.

Mais auparavant, je vais te révéler ce qui est écrit dans le livre de vérité. Personne ne me soutient contre tous ces adversaires, sauf Michel votre chef. Mais moi, la première année de Darius le Mède, j’étais aux côtés de Michel pour lui prêter main forte (Daniel 10.21 ; 11.1 ; cp Daniel 11.2 ; Esaïe 46.9-11).

Dans « le livre de vérité » sont consignés les décrets divins qui dictent les événements de l’histoire humaine et leur aboutissement. Dès que Babylone tombe dans le giron des Mèdes et des Perses, Dieu envoie Michel pour influencer la politique de Darius en faveur d’Israël. Mais le démon appelé « chef du royaume de Perse » l’arrête. Alors Michel fait appel à Gabriel et ils remportent la victoire car Darius et Cyrus sont tous deux favorables à Daniel et à Israël. Apparemment, Michel et Gabriel combattent souvent côte à côte.

Voici donc la vérité : il y aura encore trois rois de Perse puis un quatrième qui deviendra très riche. Lorsqu’il sera au faîte de sa puissance, il soulèvera beaucoup de monde contre la Grèce (Daniel 11.2).

Xerxès 1er (486-465) appelé « Assuérus » dans le livre d’Esther, est le quatrième successeur de Cyrus et le plus brillant des empereurs perses, malgré ses échecs. En effet, il attaque la Grèce avec trois cent mille hommes et 400 navires. Péniblement vainqueur à Thermopyles (480), plus de la moitié de sa flotte est coulée par les Grecs dans le détroit de Salamine. Quinze ans plus tard, il sera assassiné (465).

Mais en Grèce s’élèvera un roi valeureux et conquérant qui étendra sa domination sur un vaste empire. Mais à peine aura-t-il assis son pouvoir que son royaume sera brisé et partagé. Il lui sera arraché et réparti entre d’autres que ses descendants et il n’aura pas la même puissance (Daniel 11.3-4).

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires