Les études

16 juin 2022

#24 L’Éternel protège son peuple (2 Rois 19.17-20.14)

Les Assyriens font le siège de Jérusalem, mais l’Éternel intervient.

Le roi d’Assyrie reçoit la nouvelle que le roi d’Éthiopie s’est mis en campagne pour l’attaquer. Alors il fait dire à Ézéchias : ne te laisse pas tromper par ton Dieu en qui tu te confies car tu sais que les rois d’Assyrie ont détruit tous les pays conquis. Crois-tu que tu échapperas ? Les dieux de ces pays les ont-ils délivrés ? ”. Ézéchias lit la lettre puis va au Temple de l’Éternel. Il la déroule devant Dieu et prie : Éternel, c’est toi qui es le seul Dieu pour toute la terre et qui a créé le ciel et la terre. Éternel, prête l’oreille et entend les paroles par lesquelles le roi d’Assyrie a insulté le Dieu vivant. Il est vrai que les Assyriens ont exterminé les autres nations et ont brûlé leurs dieux parce que ce n’étaient que des objets fabriqués par des hommes. Mais toi, Éternel, sauve-nous pour que toute la terre sache que toi seul, Éternel, tu es Dieu. Alors Ésaïe fait dire à Ézéchias : voici ce que déclare l’Éternel contre le roi d’Assyrie : par tes messagers tu as insulté le Seigneur et tu as dit : avec la multitude de mes chars, j’ai vaincu les nations. Mais ne sais-tu donc pas que, moi, j’ai décidé depuis longtemps tous ces événements ? À présent, j’accomplis ce que j’ai résolu. Mais je sais quand tu t’assieds, quand tu sors et quand tu entres. Parce que tu es furieux contre moi et que ton arrogance est montée à mes oreilles, je te ferai retourner par le chemin par lequel tu es venu (2Rois 19.9-28).

Le roi Ézéchias adopte à nouveau la bonne démarche en suppliant Dieu d’intervenir contre les Assyriens, qui doivent toutes leurs victoires militaires à l’Éternel, qui les utilise pour punir les nations idolâtres. Le tour de l’Assyrie viendra en son temps.

Quant à toi, Ézéchias, écoute : cette année-ci, on mangera le produit du grain tombé, l’année prochaine, ce qui aura poussé tout seul, mais la troisième année, vous sèmerez, vous ferez des récoltes, vous cultiverez la vigne et en mangerez les fruits (2Rois 19.29).

Comme les Assyriens ont ravagé Juda, les Israélites se nourriront d’une deuxième pousse. La deuxième année il y aura une troisième pousse et ils sèmeront pour récolter l’année suivante.

Alors les survivants seront comme un arbre qui plonge dans le sol de nouvelles racines et qui porte des fruits. Voilà ce que fera l’Éternel dans son ardent amour. Voici ce que l’Éternel déclare : le roi d’Assyrie n’entrera pas dans la ville, aucun de ses archers ne lancera une flèche et il ne dressera aucun terrassement contre elle. Il s’en retournera par où il est venu, l’Éternel le déclare. Je protégerai cette ville et je la sauverai par égard pour moi-même et pour mon serviteur David (2Rois 19.31-34).

Dieu promet que son peuple se relèvera et que Jérusalem ne sera plus menacée.

Cette nuit-là, l’ange de l’Éternel fit périr 185 000 hommes dans le camp assyrien qui fut rempli de cadavres Alors le roi d’Assyrie repartit pour Ninive. Un jour, pendant qu’il se prosternait dans le temple de son dieu, ses fils l’assassinèrent (2Rois 19.35-37).

Selon un historien antique, une invasion de rats a propagé la peste noire dans le camp assyrien. Le roi (Sennacherib), humilié, n’a plus jamais pénétré dans Juda et comme Dieu l’avait annoncé, il n’est pas mort paisiblement.

Je commence le chapitre 20.

Ézéchias tombe malade. Ésaïe se rend à son chevet et lui dit : l’Éternel déclare : “ met tes affaires en ordre car tu vas mourir ” Alors Ézéchias prie l’Éternel : de grâce, Éternel ! Tiens compte de ma fidélité et il verse d’abondantes larmes. Ésaïe n’a pas encore quitté le palais que l’Éternel lui dit : retourne auprès d’Ézéchias et dis-lui : “j’ai entendu ta prière et j’ai vu tes larmes. Je vais te guérir et prolonger ta vie de quinze ans ” (2Rois 20.1-6).

Bien que l’annonce lugubre d’Ésaïe semble irrévocable, Ézéchias croit qu’avec Dieu tout est possible et qu’il peut faire changer Dieu d’avis.

Ésaïe ordonne : “ Qu’on prenne une masse de figues et l’applique sur l’ulcère du roi, qui se rétablit. Ézéchias avait dit à Ésaïe : que l’ombre recule de dix degrés en arrière pour que je sache que l’Éternel va me guérir. Alors Ésaïe invoqua l’Éternel qui fit reculer l’ombre de dix degrés sur le cadran solaire (2Rois 20.7-11).

C’est la première fois dans les Écritures qu’est mentionné un moyen d’indiquer le temps. C’est le roi Ahaz qui avait installé une rampe d’escalier en colimaçon de telle façon à ce qu’on voie l’ombre avancer sur les marches. Pour accomplir ce signe, l’Éternel aurai dû inverser la rotation de la terre, mais ce miracle était local et n’a pas bouleversé la rotation des astres.

Vers cette même époque, le roi de Babylone envoie des messagers et des présents à Ézéchias car il avait appris sa maladie. Ézéchias se sent flatté de leur venue et leur fait visiter tout ce qu’il a de plus précieux ainsi que tout son arsenal militaire. Alors Ésaïe lui demande : qui sont ces gens ? Ils sont de Babylone et je leur ai montré tous mes trésors (2Rois 20.12-14).

Vaincu par les Assyriens ce roi en exil cherche une alliance avec Juda contre l’Assyrie. Ézéchias bombe la poitrine et pavoise mais il manque singulièrement de sagesse.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires