Les études

16 juin 2022

#25 L’exil à Babylone prophétisé – Josias devient roi (2 Rois 20.15-23.3)

Un siècle avant son accomplissement, Ésaïe émet une remarquable prophétie au roi Ézéchias.

Voici ce que dit l’Éternel : “ Un jour, tout ce que tu as amassé sera emporté à Babylone et tes descendants seront serviteurs du roi de Babylone ” Puis Ézéchias meurt et son fils Manassé lui succède sur le trône (2Rois 20.15-21).

Pendant 10 ans Manassé règne avec son père qui devient arrogant. En effet, dans le second livre des Chroniques, on apprend que sa grandeur lui étant monté à la tête, alors Dieu se fâche contre lui et Juda. Certes, il se repent, mais son fils ne retient que l’arrogance de son père et suit son exemple (2Chroniques 32.25-26).

Je commence le chapitre 21.

Manassé règne cinquante-cinq ans à Jérusalem et fait ce qui est mal. Il s’adonne à des pratiques abominables, rebâtit les hauts-lieux idolâtres, érige des autels à Baal, dresse un poteau sacré à la déesse Achéra, rend un culte aux astres du ciel, il érige des autels en leur honneur dans les deux parvis du Temple de l’Éternel et il va même jusqu’à brûler son fils en sacrifice aux idoles. Il consulte les augures et les devins et il installe des gens qui évoquent les morts et qui prédisent l’avenir (2Rois 21.1-6).

Manassé réintroduit en Juda un paganisme pur et dur avec sorcellerie et magie noire. Paradoxalement, c’est lui qui a régné le plus longtemps, tout comme dans le royaume du nord d’ailleurs, où les deux rois les plus idolâtres ont eu le règne le plus long.

Alors, par les prophètes, l’Éternel dit : à cause de Manassé qui s’est rendu coupable de tous ces actes abominables, qui a même fait pire que les Amoréens et entraîné Juda dans l’idolâtrie, je vais faire subir à Jérusalem le même sort que Samarie. J’abandonnerai ce peuple et je le livrerai à ses ennemis qui le pilleront et le dépouilleront parce qu’ils ne cessent pas de m’irriter depuis que leurs ancêtres sont sortis d’Égypte. Manassé massacra aussi beaucoup d’innocents (2Rois 21.10-15).

Les fidèles à l’Éternel ont été persécutés à mort dont le prophète Ésaïe. Manassé est la dernière goutte qui a fait déborder le vase de la colère de Dieu.  Curieusement, l’auteur omet sa captivité à Babylone, sa repentance, son retour à Jérusalem et le rétablissement du culte à l’Éternel à la fin de son règne, racontés dans le second livre des Chroniques (33.11-16).

Manassé meurt et son fils Amôn lui succède. Il règne deux ans et fait le mal comme son père. Ses ministres le mettent à mort mais la population massacre les assassins et placent son fils Josias sur le trône (2Rois 21.18-24).

À cause de son idolâtrie, Manassé est enterré dans son jardin et non dans le cimetière royal. Je commence le chapitre 22.

Josias a huit ans et règne trente et un ans. Il fait ce que l’Éternel considère comme juste comme David son ancêtre, sans jamais s’en détourner. La dix-huitième année de son règne, il compte l’argent recueilli dans le Temple de l’Éternel et le remet aux ouvriers qui le réparent (2Rois 22.1-7).

Ézéchias est bon, Manassé et Amôn mauvais et Josias bon. Les rois ne se ressemblent pas.

Le grand-prêtre dit au secrétaire du roi : j’ai trouvé le livre de la Loi et il le lui remet. Celui-ci le lit puis va chez le roi et lui en fait la lecture. Lorsque Josias entend le contenu du livre de la Loi, il déchire ses vêtements. Puis il dit au grand-prêtre et à ses ministres : allez consulter l’Éternel car sa colère est grande parce que nos ancêtres n’ont pas obéi aux paroles de ce livre. Alors ils se rendent chez la prophétesse Houlda et lui exposent la situation (2Rois 22.8-14).

À cette époque, Sophonie, Jérémie et peut-être aussi Nahum et Habacuc sont prophètes mais comme ils sont sûrement en tournée, ces hommes se rendent chez une prophétesse.

Alors Houlda leur dit : ainsi parle l’Éternel : je vais faire venir un malheur sur ce pays et ses habitants ; tout ce qui est prévu dans le livre de la Loi, parce qu’ils m’ont abandonné et ont adoré d’autres dieux, et ma colère n’est pas près de s’apaiser. Mais vous direz au roi : parce que tu t’es humilié et que tu as pleuré devant moi, j’ai entendu ta prière et je te ferai rejoindre paisiblement tes ancêtres sans avoir vu tous les malheurs que je vais amener sur ce pays (2Rois 22.15-20).

L’Éternel confirme qu’il va juger Juda mais il assure aussi à Josias qu’il mourra en paix.

Je commence le chapitre 23.

Le roi Josias convoque alors tous les responsables de Juda, monte au Temple et là devant le peuple, il lit tout ce qui est écrit dans le livre de la Loi. Il conclut devant l’Éternel une alliance par laquelle il s’engage à être fidèle à l’Éternel et à obéir à ses commandements de tout son cœur et de tout son être, et tout le peuple adhère à cette alliance (2Rois 23.1-3).

Josias lit la Loi qui est en fait les cinq livres de Moïse avant de s’engager publiquement devant tout le peuple qui le suit comme un seul homme.

févr. 08 2023

Émission du jour | Jean 4.1-30

Jésus et la femme samaritaine

Nos partenaires