Les études

30 mars 2022

#26 Les Juifs se tournent enfin vers le Messie (Daniel 12.4-13)

Les femmes adoraient la Reine du ciel, déesse de la fécondité. Antiochus le Grand, père d’Épiphane avait essayé de piller un temple qui était consacré à cette idole mais il fut assassiné. Épiphane a créé des pièces de monnaie à son effigie avec l’inscription : « Antiochus dieu manifesté ». A partir d’ici la prophétie glisse et décrit un autre personnage : l’Antichrist, le dernier César de l’empire romain reconstitué. C’est lui qui rejettera tous les dieux. Citant une partie de ce passage, l’apôtre Paul l’appelle « l’homme de péché ».

Toutefois, il vénérera le dieu des forteresses (Jupiter). A cette divinité que n’ont pas connue ses ancêtres, il offrira or, argent, pierres précieuses et autres objets de valeur. Il attaquera des villes fortifiées avec l’aide du dieu étranger : il comblera d’honneurs, conférera le pouvoir sur un grand nombre et distribuera des terres en récompense à ceux qui accepteront ce dieu (Daniel 11.38-39 ; cp Matthieu 24.15; 2Timothée 2.4).

Se proclamant homme-dieu, Antiochus, et plus tard l’Antichrist, sont en adoration devant la force brutale et la puissance militaire. L’être humain a été créé pour adorer son Créateur, malheureusement, il peut aussi choisir de se courber devant une idole ou devenir esclave d’un vice.

Au temps de la fin, le roi du midi se heurtera contre lui. Et le roi du septentrion fondra sur lui comme une tempête, avec des chars, des cavaliers et de nombreux navires ; il s’avancera dans les terres, se répandra comme un torrent et débordera (Daniel 11.40).

Selon un historien du 3e siècle de notre ère que rapporte Jérôme, un Père de l’Église, ce serait une quatrième guerre d’Antiochus contre ses neveux rois d’Égypte. Il écrit qu’en l’an 164 avant J-C, Antiochus a dévasté l’Égypte avec de nombreux chariots, cavaliers et navires. Cependant, quatre ans plus tôt, et alors qu’il était sur le point d’attaquer l’Égypte, Antiochus a dû renoncer car menacé par Rome. Il n’est donc guère possible que Rome ait laissé Antiochus dévaster l’Égypte sans intervenir. La campagne militaire décrite par ce verset est une prophétie qui s’accomplira à la fin des temps. Le roi du midi est une alliance de peuples au sud d’Israël, et le roi du septentrion en est une autre au nord. Les pronoms « lui et il » désignent l’Antichrist, le nouveau César de l’empire romain reconstitué. Vers la fin de la première moitié de la soixante-dixième septaine d’années de la prophétie de Daniel, qui correspond à la fin de la première moitié des sept années de la Tribulation, des nations au nord et au sud d’Israël attaqueront simultanément Israël. Mais comme l’Antichrist est alors le garant de la sécurité de la nation juive, toute menace contre Israël est une agression contre lui, ce qui fait qu’il réagit rapidement, violemment, et envahit la Palestine.

Il entrera dans le plus beau des pays et plusieurs succomberont ; mais Édom, Moab, et les principaux des enfants d’Ammon seront délivrés de sa main, Il étendra sa main sur divers pays et pillera les trésors d’Égypte ainsi que les Libyens et les Éthiopiens qui sont alliés à l’Égypte (Daniel 11.41-43).

Ayant vaincu la confédération du nord, l’Antichrist continue vers le sud mais reste à l’ouest du Jourdain. Il traverse Israël, puis défait la confédération du sud qui inclut les nations arabes du Sinaï et du golfe Persique.

Des nouvelles de l’orient et du septentrion viendront l’effrayer, et il partira avec une grande fureur pour détruire et exterminer des multitudes (Daniel 11.44 ; cp Ezéchiel 38-39 ; Apocalypse 9.16).

L’Antichrist apprend que la Russie et ses alliés dont l’Iran sont en marche pour l’affronter. Ce qui arrive ensuite a été révélé à Ézéchiel. Avant que l’Antichrist n’engage le combat, ses ennemis sont soudainement anéantis par un cataclysme naturel venant de Dieu.

Il dressera les tentes de son palais entre les mers, vers la glorieuse et sainte montagne, puis il arrivera à la fin, sans que personne ne puisse l’aider (Daniel 11.45).

S’étant débarrassé de tous ses adversaires, l’Antichrist établit sa capitale à Jérusalem sur le mont Sion qui est « la glorieuse et sainte montagne » et qui se situe entre la Méditerranée et la Mer Morte. Il commet alors « l’abominable profanation » en se proclamant dieu et en installant son effigie dans le Temple reconstruit.

Mais soudainement a lieu le retour du Christ et l’Antichrist est jeté dans l’étang de feu (Apocalypse 19.20).

En ce temps-là, se lèvera Michel, le grand chef qui défend ton peuple. Ce sera un temps de détresse tel qu’il n’y en a jamais eu de pareil depuis que des nations existent. Alors seront sauvés ceux de ton peuple dont le nom est inscrit dans le livre. Beaucoup de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront : les uns pour la vie éternelle, les autres pour la honte éternelle (Daniel 12.1-2 ; cp Daniel 10.13,21 ; Matthieu 24.21-22 ; Esaïe 4.3 ; 26.19 ; 66.24 ; Job 19.26 ; Luc 10.20l ; Apocalypse 13.8 ; 17.8 ; 20.12-15 ; 21.27 ; Actes 24.15 ; Jean 5.29).

Pendant la deuxième moitié de la Grande Tribulation, Israël sera voué à l’extinction et devra son salut au retour triomphant du Messie qui détruira l’Antichrist. Alors entreront dans le Millénium, les Israélites que l’archange Michel aura préservés de la mort parce qu’ils sont dans le registre des héritiers de la vie éternelle. Tous les Israélites de tous les temps ressusciteront : les fidèles entreront dans le Millénium et les autres seront condamnés. C’est ici la seule fois dans l’Ancien Testament qu’est mentionnée la résurrection des impies alors que dans le Nouveau Testament, cet enseignement est fréquent.

Ceux qui auront éclairé les autres resplendiront comme le firmament et ceux qui auront conduit d’autres à la justice brilleront comme les étoiles pour toujours (Daniel 12.3 ; cp Matthieu 13.43 ; Philippiens 2.14-16).

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires