Les études

05 avril 2022

#34 Que tout l’univers célèbre son Roi !

Le Psaume 93 célèbre la royauté de l’Éternel qui se réalisera en Jésus-Christ quand il viendra instaurer son règne de mille ans sur terre.

Revêtu de majesté, l’Éternel règne. Par sa puissance, il maintient la terre ferme. Dès l’origine, ton trône est établi ! Plus que la voix des grandes et puissantes eaux des fleuves, et des flots impétueux de la mer, l’Éternel est puissant dans les lieux célestes. Tes préceptes sont vrais et tu es saint, ô Éternel, pour l’éternité (Psaume 93.1-5).

Les eaux tumultueuses représentent les assauts de l’humanité contre l’Éternel mais c’est lui qui triomphera, et sa gloire remplira les nouveaux cieux et la nouvelle terre.

Le Psaume 94 est un appel au secours à cause de l’injustice qui règne partout.

Éternel Dieu qui punit le coupable, interviens ! Ô toi, juge de la terre, rend aux orgueilleux ce qu’ils méritent ! Jusques à quand les méchants triompheront-ils ? Ils oppriment et tuent l’étranger, la veuve et l’orphelin, et ils disent : l’Éternel ne regarde pas. Prenez garde insensés ! Celui qui a fait l’oreille, n’entend-t-il pas ? Celui qui a formé l’œil, ne voit-il pas ? Celui qui châtie les nations et qui donne à l’homme le discernement du bien et du mal, ne punira-t-il pas ? L’Éternel sait très bien que les pensées de l’homme ne sont que du vent (Psaume 94.1-11 ; cp 1 Corinthiens 3.20).

L’apôtre Paul cite ce dernier verset. Comme le mal règne suprême, on peut se demander si Dieu s’intéresse vraiment à ce qui se passe ici-bas. Mais c’est une question stupide car au moment opportun, le juste juge vengera le sang innocent et son châtiment sera terrible.

Heureux l’homme que tu châties, ô Éternel, et que tu instruis par ta loi pour lui donner du repos aux jours du malheur. Si l’Éternel n’était pas mon secours, je serais vite dans le séjour du silence. Quand mon pied chancelle, ta bonté, ô Éternel, me sert d’appui. Quand les pensées s’agitent en moi, tes consolations me réjouissent. Les méchants se rassemblent contre le juste et condamnent l’innocent. Mais l’Éternel est ma retraite, le rocher de mon refuge. Il fera retomber sur eux leur péché et il les anéantira tous (Psaume 94.12-23).

Qui aime bien châtie bien. Dieu protège les siens autant par la discipline qu’en volant à leur secours. Mais les impies préparent leur ruine car ils subiront les conséquences de leurs actes.

Le Psaume 95 est un hymne de louanges à l’Éternel et un rappel de la rébellion des Hébreux.

L’Éternel est le grand Dieu et le grand Roi au-dessus de tous les dieux. Venez, chantons à l’Éternel ! Poussons des cris de joie vers le rocher de notre salut. Louons-Le car il tient dans sa main les profondeurs de la terre et les sommets des montagnes. La mer et la terre sont à lui. Venez, prosternons-nous et fléchissons le genou devant l’Éternel, notre créateur, car il est notre Dieu et nous sommes son peuple (Psaume 95.1-6).

Comme Créateur, Dieu est infiniment plus élevé que les forces de la nature adorées par les païens dont la plupart de nos scientifiques. Honte à ces idolâtres.

Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, ne vous endurcissez pas… “ Vos ancêtres m’ont défié voulant me forcer la main bien qu’ils aient vu mes œuvres. Pendant 40 ans j’ai éprouvé du dégoût pour cette génération et j’ai dit alors : C’est un peuple qui s’égare, et qui ne fait aucun cas des voies que je lui prescris. C’est pourquoi, dans ma colère, j’ai fait ce serment : Ils n’entreront pas dans mon repos ” (Psaume 95.7-11).

Ce texte est cité dans l’épître aux Hébreux (3.15 ; 4.7 ; 3.7-11).

Nous arrivons au Psaume 96 qui se trouve aussi dans le premier livre des Chroniques (16.23-33) et qui fut chanté lorsque David ramena l’arche de l’alliance à Jérusalem. Ce cantique est à la gloire de l’Éternel et de Jésus-Christ le Roi des rois. J’en lis quelques extraits.

Chantez à l’Éternel, vous, gens du monde entier ! Célébrez l’Éternel, vous, nations de la terre. Proclamez sa gloire et sa puissance. Adorez l’Éternel dans l’éclat de sa sainteté ! Que le ciel et la terre exultent de joie, que la mer retentisse avec tout ce qui l’habite ! Il vient et il jugera le monde selon la justice et la vérité (Psaume 96.5, 7, 9, 11, 13).

Le Psaume 97 célèbre l’avènement du roi céleste ainsi que le jugement des impies.

L’Éternel règne ! Que la terre le célèbre et que les îles se réjouissent ! Les nuées et l’obscurité l’environnent. Justice et droit sont l’appui de son trône (Psaume 97.1-2).

Dieu maintient ses distances vis-à-vis des pécheurs, sinon sa justice l’obligerait à les juger.

Que tous les “ dieux ” devant lui se prosternent (Psaume 97.7).

L’auteur de l’épître aux Hébreux applique cette phrase à Jésus au moment de sa naissance (Hébreux 1.6) mais il remplace « dieux » par « anges ».

La lumière et la joie sont semées pour l’homme juste et droit (Psaume 97.11).

Celui qui aime Dieu découvrira sa lumière sur son chemin et se réjouira.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires