Les études

30 mars 2022

#34 Un chant nouveau (Esaïe 42.8-43.15)

Jésus est la lumière du monde et le médiateur de l’alliance entre Dieu et tous les peuples.

Mon nom est l’Éternel et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, ni mon honneur aux idoles. Les prophéties anciennes se sont réalisées. Maintenant, je vous en annonce de nouvelles avant qu’elles ne s’accomplissent. Chantez à l’Éternel un cantique nouveau, entonnez sa louange aux confins de la terre, vous les marins qui voguez sur mer, et vous tous les peuples. Que les villes du désert et les campements de nomades élèvent leur voix ! Habitants des rochers et des montagnes, éclatez de joie et rendez gloire à l’Éternel ! Vous qui habitez les côtes, publiez sa louange ! (Ésaïe 42.8-12).

Quand l’Éternel parle, il engage son nom et sa souveraineté, et il ne laissera personne le supplanter. L’exil de Juda a été prophétisé et a eu lieu. Ce qui va arriver ensuite est leur retour d’exil et la venue du Messie à la fin des temps. Le royaume qu’il établira sur terre sera comme une extension du royaume des cieux.

L’Éternel sortira comme un guerrier. Il poussera des cris terribles et triomphera de ses ennemis. Pendant longtemps j’ai gardé le silence et j’ai éprouvé les douleurs de la femme qui enfante (Ésaïe 42.13-14).

L’Éternel a eu du mal à contenir la souffrance qu’il éprouvait pour son peuple captif, mais maintenant qu’il est prêt à le délivrer, il part en guerre contre Babylone. La comparaison aux douleurs de l’enfantement est unique dans les Écritures, mais s’accorde aussi avec les souffrances du Messie qui expie les péchés.

Je vais dévaster montagnes et collines, dessécher la végétation, et mettre les fleuves et les lacs à sec. Je ferai marcher les aveugles sur une route qu’ils ne connaissent pas. Je transformerai leurs ténèbres en lumière et les chemins accidentés en terrains plats. Mais tous ceux qui se confient aux idoles seront couverts de honte (Ésaïe 42.15-17).

L’instauration du royaume messianique se fera par un jugement universel qui mettra fin à l’idolâtrie et au paganisme, et aussi la fin de l’aveuglement spirituel d’Israël qui reconnaîtra Jésus comme son Messie.

Vous qui êtes sourds, entendez ; vous les aveugles, voyez ! Mon serviteur a été comblé de bien mais il est resté aveugle et sourd. Il a vu sans voir ; il a écouté sans rien entendre. Parce que l’Éternel est juste, il a donné une loi sublime à son peuple, mais le voilà pillé et dépouillé (Ésaïe 42.18-22).

La loi de Moïse reflète la justice de Dieu, sa sainteté et son caractère moral. L’Éternel l’a donnée à Israël son serviteur qu’il a béni abondamment. Mais comme le peuple a choisi d’adorer les idoles, Dieu l’a puni en le rendant spirituellement aveugle et sourd aux avertissements des prophètes, puis par l’exil à Babylone.

Qui, parmi vous, prêtera désormais attention à ma Loi ? L’Éternel a livré Jacob à nos ennemis parce que nous avons péché contre lui en refusant d’obéir à sa Loi. Sa colère a flambé contre Israël, et la guerre l’a consumée, mais Israël n’a pas compris et est resté indifférent à Dieu (Ésaïe 42.23-25).

Les Israélites ont rarement obéi à la Loi. Même après avoir subi des invasions assyriennes, ils ont persisté dans leur rébellion. Voilà pourquoi Jérusalem est détruite, et eux sont exilés à Babylone.

Ainsi parle l’Éternel, qui t’a façonné, peuple d’Israël : Ne crains pas car je t’ai racheté ; je t’ai appelé par ton nom et tu es à moi. Quand tu passeras par les grandes eaux, elles ne te submergeront pas car je serai avec toi ; quand tu marcheras dans le feu, il ne te brûlera pas, car moi, l’Éternel, je suis ton Dieu et ton Sauveur. Je donnerai l’Égypte et la Nubie pour toi comme rançon. Oui, parce que tu m’es précieux et que je t’aime, je donnerai des nations contre ta vie (Ésaïe 43.1-4).

En les libérant de la servitude égyptienne, Dieu a fait des Hébreux son peuple. La captivité babylonienne ne change pas le lien filial entre l’Éternel et Israël. Ce peuple a connu toutes sortes de périls, mais nul ne pourra le faire disparaître. Cyrus le Perse ayant autorisé les Israélites à retourner dans leur pays, en compensation, en quelque sorte, Dieu a permis à Cambyse fils de Cyrus, de conquérir d’autres nations.

Ne crains donc pas car je suis avec toi. Je ferai revenir tes enfants de l’orient, mes fils et mes filles des confins de la terre, tous ceux qui portent mon nom et que j’ai créés pour ma gloire ; oui, ce même peuple qui est aveugle et sourd tout en ayant des yeux et des oreilles (Ésaïe 43.5-8 ; cp Esaïe 11.11-12 ; 60.4 suivants ; Ps 107.3 ; Jérémie 31.10 ; Matthieu 24.31)).

Ésaïe élargit le retour de la captivité babylonienne et prophétise qu’à la fin des temps, le peuple de Dieu, Juifs et non-Juif, disséminé dans le monde, convergera vers Jérusalem, capitale du Messie.

Peuples, assemblez-vous. Qui parmi vos dieux peut prédire l’avenir, et a prophétisé les événements qui se sont réalisés ? Que ceux qui en ont été les témoins l’affirment. “ Mais mes témoins, c’est vous, déclare l’Éternel, vous Israélites, vous êtes le serviteur que j’ai choisi pour que vous croyiez que moi seul, je suis Dieu. Aucun dieu ne m’a précédé et il n’en existe pas d’autre. Je suis l’Éternel et le seul Sauveur. C’est moi qui ai prédit et sauvé et non pas un dieu étranger. Vous Israélites vous êtes témoins que c’est moi qui suis Dieu depuis toujours et personne ne peut arracher de ma main. Qui m’empêchera d’agir ? ” Voici ce que déclare l’Éternel. Votre Libérateur : C’est pour vous que j’envoie une armée contre Babylone, et que je fais fuir les Chaldéens sur les navires où auparavant ils criaient de joie. Moi, l’Éternel, je suis votre Dieu saint, votre Roi (Ésaïe 43.9-15 ; cp Esaïe 14.27).

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires