Les études

04 avril 2022

#4 Moïse envoyé par Dieu pour livrer son peuple (Exode 5.1-7.6)

Le chapitre 5 ouvre sur le début des hostilités entre Moïse et le pharaon.

« Moïse et Aaron se rendirent auprès de Pharaon et lui dirent : Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël : “ Laisse aller mon peuple pour qu’il célèbre une fête en mon honneur dans le désert ”. Qui est l’Eternel pour que je lui obéisse. Je ne le connais pas et je ne laisserai pas partir Israël » (Exode 5.1-3).

Les frères demandent seulement une permission de sortie, ce à quoi le pharaon donne de très mauvaises réponses car il va apprendre à connaître l’Éternel et il va laisser partir le peuple.

« Retournez à vos corvées ! … Ce même jour, le pharaon ordonna : Vous ne fournirez plus de paille au peuple pour confectionner des briques ; ils iront eux-mêmes la ramasser mais vous exigerez la même quantité de briques qu’auparavant, car ce sont des fainéants ; … Écrasez-les de travaux et ils n’écouteront plus de balivernes » (Exode 5.4-9).

Mélangée à l’argile, la paille maintient la rigidité de la brique qui est alors séchée au soleil. La première intervention de Moïse a un résultat catastrophique pour le peuple.

« Les chefs de corvées allèrent informer le peuple … Ils les harcelaient : — Finissez la quantité exigée pour chaque jour, comme quand la paille vous était fournie !… Les contremaîtres Israélites allèrent se plaindre au pharaon … qui répliqua : Vous êtes des fainéants ! Voilà pourquoi vous dites : “ Nous voudrions aller offrir des sacrifices à l’Éternel. ” Maintenant : Allez travailler ! … En sortant de chez le pharaon, ils s’en prirent à Moïse et Aaron : Vous leur avez mis l’épée en mains pour nous tuer ! » (Exode 5.10-21).

L’affaire prend une très mauvaise tournure. Le pharaon est un personnage redoutable, cruel, inflexible, et puissant car ses ordres sont immédiatement exécutés.

« Moïse pria l’Eternel : Seigneur, pourquoi fais-tu du mal à ce peuple ? pourquoi m’as-tu envoyé ? Depuis que je suis allé vers Pharaon pour parler en ton nom, il fait du mal à ce peuple, et tu ne l’as pas délivré » (Exode 5.22-23).

Dieu agit avec circonspection parce qu’il prépare l’avenir et surtout Moïse qui devra porter un peuple teigneux sur ses épaules pendant 40 ans, mais ça il l’ignore. Je commence le chapitre 6.

« L’Éternel dit à Moïse : Tu vas voir ce que je vais faire au pharaon… Je suis l’Éternel. Je me suis révélé à Abraham, à Isaac et à Jacob comme le Dieu tout-puissant… Je me suis engagé à leur donner le pays de Canaan… et j’ai entendu les gémissements des Israélites réduits à l’esclavage… » (Exode 6.1-5).

En d’autres mots : Je vais lui régler son compte, Moi, à pharaon. Puis Dieu rappelle à Moïse qui il est : « l’Éternel », et son alliance avec les patriarches qu’il n’a pas oubliée. Dieu veut aussi que Moïse apprenne à dépendre de Lui et à lui faire entièrement confiance en toute circonstance.

« Dis aux Israélites : Je suis l’Eternel, … Je vous prendrai pour mon peuple et je serai votre Dieu. Vous saurez que c’est moi l’Éternel qui vous affranchira. Puis je vous ferai entrer dans le pays que j’ai juré de donner à vos pères, moi, l’Éternel » (Exode 6.6-8).

Dans ce discours, Dieu scande son nom quatre fois comme s’il tapait du poing sur la table. Une fois en introduction, une fois pour signifier qu’il va délivrer son peuple, une troisième fois pour dire qu’il va adopter Israël, et enfin pour confirmer sa promesse relative au Pays promis.

Dieu fait 7 promesses : trois fois qu’il va délivrer Israël, il fera de lui son peuple, il sera son Dieu, et enfin : il le fera entrer dans le pays promis, et enfin : ce pays leur appartiendra.

« Moïse répéta ces paroles aux Israélites, mais ils ne l’écoutèrent pas parce qu’ils étaient démoralisés, à cause de leur dur esclavage. L’Éternel dit à Moïse : Va dire au pharaon qu’il laisse partir les Israélites. Moïse répondit : déjà eux ne m’ont pas écouté, alors comment Pharaon m’écouterait-il » (Exode 6.10-12).

Rebelote ! Mais c’est toujours désagréable d’aller quelque part en sachant d’avance qu’on sera accueilli comme un chien dans un jeu de quilles. Mais l’Éternel insiste.

Le texte continue en donnant la liste des descendants des trois premiers fils de Jacob : Ruben, Siméon et Lévi. Ce sont les descendants de ce dernier qui auront la charge du culte à l’Éternel et du tabernacle. Les prêtres seront tous issus d’Aaron.

Après la généalogie partielle, le texte retrace les circonstances de l’appel de Moïse pour bien montrer que c’est Dieu qui lui a confié la tâche d’aller voir pharaon. Je lis dans le chapitre 7 :

« J’endurcirai le cœur de pharaon et je multiplierai les prodiges en Égypte » (Exode 7.3).

Le mot pour « endurcir » signifie « tordre et extraire ». L’Éternel va forcer le pharaon à révéler ce qu’il est au fond de lui, son hypocrisie, la bile amère de son âme.

« Pharaon ne vous écoutera pas. Alors j’exercerai de terribles jugements en Égypte et j’en ferai sortir mon peuple et les Égyptiens sauront ainsi que je suis l’Éternel » (Exode 7.4-5).

Voici un cours de théologie pratique qui va révéler qui est le vrai Dieu.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires