Les études

30 mars 2022

#08 Consignes de Paul à Timothée (1Timothée 6.6-21)

Les théories qui rejettent la personne et l’œuvre de Jésus sont mortelles, parce qu’il est le Dieu Sauveur. Les faux frères hérétiques sont enflés d’orgueil, et comme la grenouille de la fable de La Fontaine : « elle se veut faire aussi grosse que le bœuf. Envieuse, elle s’étend, s’enfle, et se travaille… S’enfla si bien qu’elle creva ». En plus, ces crapules utilisent le nom de Jésus pour s’enrichir de façon obscène.

Il est vrai que la piété est une source de richesses quand on sait s’en contenter. Nous n’avons rien apporté dans ce monde, et nous ne pouvons rien en emporter. Si nous avons nourriture et vêtement, cela nous suffit (1 Timothée 6.6-8 ; cp Proverbes 30.8-9 ; Ecclésiaste 6.6-7 ; Matthieu 6.24-33).

Plus on se contente de peu, et moins on a de besoins. Celui qui est satisfait de ce que Dieu lui donne, possède une grande richesse. Job (1.21) dit : « Je suis sorti nu du ventre de ma mère, et j’y retournerai nu ».

Ceux qui veulent à tout prix s’enrichir s’exposent à la tentation, et sont piégés par de nombreux désirs insensés et pernicieux, qui précipitent les hommes dans la perdition éternelle, car “ l’amour de l’argent est une racine de toutes sortes de maux ”. Pour y avoir succombé, certains se sont égarés très loin de la foi, et se sont infligés beaucoup de tourments (1 Timothée 6.9-10).

La soif de posséder toujours plus est source d’inquiétudes de soucis, et de péchés dans lesquels la convoitise l’entraîne. Les Romains disaient : « l’argent est comme de l’eau salée ; plus on en boit et plus on a soif ».

Mais toi, homme de Dieu, fuis ces passions et recherche la droiture, la piété, la foi, l’amour, la persévérance, et la gentillesse (1 Timothée 6.11).

« Homme de Dieu » était le titre des prophètes de l’Éternel. Il contraste avec les hérétiques qui sont des « hommes de fric ». Timothée doit donc se garder de l’amour de l’argent comme de la peste.

Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle que Dieu t’a appelé à connaître, et au sujet de laquelle tu as fait cette belle profession de foi en présence de nombreux témoins. Je t’adjure solennellement devant Dieu, source de toute vie, et devant Jésus-Christ, qui a fait une belle confession de foi devant Ponce Pilate : observe ce commandement en restant pur et irréprochable, jusqu’à l’apparition de notre Seigneur Jésus-Christ que Dieu suscitera au moment fixé (1 Timothée 6.12-15a).

Le croyant possède la vie éternelle, et comme Timothée, il doit être animé par l’ambition noble et sainte, de vouloir comprendre tout ce que cette vie implique dans son quotidien, et agir en conséquence.

Jésus-Christ est l’unique Souverain, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs. Lui seul est immortel. Il habite une lumière inaccessible que nul n’a vu ni ne peut voir. À lui soient à jamais l’honneur et la puissance ! Amen (1Timothée 6.15 b-16).

Paul a commencé et finit sa lettre par un hymne de louanges au Seigneur, qui réside en un lieu que nul ne peut accéder dans sa chair. Paul en a eu un aperçu en son esprit mais il n’en dit pas un mot.

Recommande aux riches de ne pas être arrogants et de ne pas fonder leur espoir dans les biens de ce monde, car ils sont transitoires. Qu’ils espèrent plutôt en Dieu qui nous dispense généreusement ses richesses. Dis-leur de faire le bien, d’être riches en bonnes œuvres, et de partager charitablement avec autrui. Ils s’assureront ainsi pour l’avenir un trésor placé en lieu sûr afin de vivre la vraie vie (1 Timothée 6.17-19 ; cp Matthieu 6.19-20 ; Luc 12.16-21).

Ceux qui utilisent les richesses pour se grandir aux yeux des autres, et les manipuler sont des avortons minables. L’argent est un tyran qu’il faut maîtriser et dont il faut se libérer, afin de vivre heureux. En menant une vie frugale et en investissant dans l’œuvre du Seigneur, on se constitue un pactole dans les cieux.

Ô Timothée, garde bien tout ce que je t’ai confié. Évite les discours inutiles et profanes, et les arguments de la prétendue connaissance. Pour y avoir cru, plusieurs se sont égarés très loin de la foi. Que la grâce soit avec toi ! (1 Timothée 6.20-21 ; cp 2Pierre 2.1-2).

Timothée est le dépositaire de la vérité, à laquelle il doit rester attaché tout en évitant la pseudo science des religions à mystère, dont font étalage les faux frères qui ont abandonné la vraie foi (2 Pierre 2.1-2).

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires