Les études

03 mai 2021

01 – Introduction 1ère partie

Bonjour ! Aujourd’hui c’est le départ d’un long voyage où nous vous proposons de l’inédit original, un retour aux sources qui ont fondé notre civilisation occidentale et forgé les valeurs de nos pères. La vérité n’est pas ce que je possède, ce qui me distrait ou excite mes sens. Non, elle est ailleurs et nous vous invitons à sortir des sentiers battus et à parcourir ensemble les pages des Textes Sacrés : « le Livre des livres ».

Peut-être devez-vous faire face aux défis de l’existence et vous ne savez pas comment les gérer. Il se peut aussi que vous soyez pris ou même déchirés aux barbelés de la vie. Mais si vous restez du voyage, vous trouverez ce que vous cherchez. Je ne propose aucune théorie savante mais seulement des informations vérifiables qui s’appuient sur l’histoire, l’archéologie et toutes les sciences en général et avant tout sur l’enseignement des Textes Sacrés, ce que les chrétiens nomment « la Bible, la Parole de Dieu ».

Ce recueil de textes, ainsi que ceux qui le possédaient, ont été l’objet de toutes les attaques possibles et imaginables, de la moquerie au bûcher. Les protestants français qu’on appelait « Huguenots » représentaient la Bible et la foi chrétienne par une enclume entourée de trois vigoureux forgerons, avec cette légende : « Plus à me frapper, on s’amuse ; tant plus de marteaux on y use ».

À partir du 16e siècle, le mouvement de la Réforme prend racine en France, mais pour de sombres motifs politiques et pressé par son entourage, Charles IX ordonne leur massacre. L’infâme nuit de la Saint Barthélémy, des milliers de Huguenots sont mis à mort mais ces persécutions ne les empêchent pas de continuer à s’étendre.

L’Édit de Nantes qui accorde la liberté de culte aux Huguenots est signé par Henry IV (1598) mais il est révoqué par Louis XIV, une action catastrophique, car selon certains historiens, jusqu’à deux millions de personnes, surtout des artisans, quittent la France et vont enrichir de leur savoir-faire les pays voisins.

En Angleterre par contre, la situation est l’inverse de celle de la France et certains historiens attribuent la suprématie mondiale de la Grande Bretagne sur la France à son adhésion au mouvement protestant de la Réforme.

L’origine des Écritures Saintes remonte à la plus haute antiquité. C’est Moïse qui est l’auteur des 5 premiers livres de l’Ancien Testament écrits il y a quelque 3 500 ans. La Bible a eu un immense impact bienfaisant sur notre civilisation et sur un nombre considérable d’individus. Par exemple, un certain Robert Ingersoll entreprend de prouver que le christianisme est absurde et que Jésus-Christ n’a même pas existé. Mais à la fin du quatrième chapitre de son livre, des doutes le rongent car il se rend compte que Jésus Christ est beaucoup plus qu’un personnage historique. Ingersoll termine son livre qui devient aussi un film ; il s’agit de BEN HUR.

Beaucoup se posent les grandes questions de la vie : pourquoi je suis ici, qu’y a-t-il après la tombe et à quoi bon tout ça ? Ce sont les Textes Sacrés qui nous donnent les réponses. Malheureusement, aujourd’hui peu s’en soucient parce que les points de repère des générations passées ont été abandonnés et nous vivons dans le mensonge. Les valeurs qui jadis donnaient une assise à notre existence ont été remplacées par l’argent et le plaisir, par tout ce qui est extrême et de préférence choquant. Mais vous et moi sentons et savons bien que la vérité est ailleurs et qu’il nous faut autre chose pour être heureux. Je ne sais pas pour vous, mais moi, je cherche le bonheur et une réponse à la question : « Qu’est-ce que réussir sa vie ? » Ce qui distingue l’homme de toutes les autres formes de vie est son sens moral et sa capacité de raisonnement. Voilà pourquoi on se pose des questions sur la signification de la vie. Un philosophe (Viktor Frankl) a dit : « Ce qui anime l’homme le plus profondément est un besoin de sens ». En effet, j’ai besoin de trouver un sens à ma vie mais je ne possède aucun moyen de le découvrir par moi-même.

Toutes les religions et les philosophies témoignent de l’effort de l’homme à rechercher la vérité et sa destinée mais les résultats sont décevants. Que de dieux imparfaits créés à l’image de l’homme, et que de systèmes compliqués créés par des gourous peu recommandables ! Quant à la science moderne, elle ne répond pas mieux à nos aspirations profondes.

févr. 03 2023

Émission du jour | Jean 2.1 – 2.25

Premier miracle de Jésus en Galilée

Nos partenaires