Les études

15 juin 2021

33 – La naissance de Benjamin et la mort de Rachel

La halte du clan d’Israël dans la banlieue de Sichem s’est terminé par un fiasco complet. Au tableau d’affichage on peut lire : Dina violée ; ville de Sichem massacrée et pillée.

Je commence le chapitre 35.

« Dieu dit à Jacob : rends-toi à Béthel et fixe-toi là-bas. Tu y construiras un autel. Alors Jacob dit à tous ceux qui étaient avec lui : faites disparaître les dieux étrangers qui se trouvent au milieu de vous. Purifiez-vous et changez de vêtements. » (Genèse 35.1-2).

Béthel est le lieu où Dieu est apparu à Jacob la première fois. Grand mystificateur et partisan de l’action par l’inaction, sa lutte avec Dieu l’a transformé et maintenant il ordonne à sa maisonnée de faire le ménage en se débarrassant des idoles domestiques qui encombrent leurs bagages.

Le bain purificateur est un rite destiné à ôter les souillures produites par l’idolâtrie. Changer de vêtement exprime le renouvellement intérieur.

« Ils remirent à Jacob tous les dieux étrangers qu’ils avaient entre les mains et les boucles qu’ils portaient aux oreilles ; et Jacob les enterra sous le chêne qui est près de Sichem. » (Genèse 35.4)

En faisant disparaître tous les objets idolâtres, Jacob se conduit comme un chef de clan responsable de la spiritualité de sa maisonnée.

« Puis ils levèrent le camp. Dieu frappa de panique les villes environnantes. Jacob arriva à Béthel. Il bâtit un autel qu’il appela Dieu de Béthel. C’est là que mourut Débora, la nourrice de Rébecca. » (Genèse 35.5-8)

Dieu intervient afin que les Cananéens n’essaient pas de se venger. Arrivé à Béthel « maison de Dieu », Jacob rajoute au nom qui devient « Dieu de la maison de Dieu ».

En post-scriptum on apprend que Débora meurt. Comme elle est avec Jacob c’est que la mère de Jacob est morte. La famille s’occupait des serviteurs et servantes jusqu’à la fin de leurs jours. Rébecca avait cru envoyer Jacob dans sa famille pour quelques semaines, mais il y est resté 20 ans et elle ne l’a jamais revu.

« Jacob et sa famille quittèrent Béthel. Rachel donna naissance à un enfant. Et comme elle allait rendre l’âme elle lui donna le nom de fils de ma douleur mais le père l’appela Benjamin. Rachel mourut. Jacob érigea une stèle sur sa tombe. » (Genèse 35.16-19).

Benjamin est le frère de Joseph et le douzième fils de Jacob.

La mort de Rachel est l’accomplissement de l’imprécation prononcée par Jacob quand il a dit à son oncle Laban : « Périsse celui auprès duquel tu trouveras tes dieux ! Évidemment, le patriarche ignorait alors que c’était Rachel la coupable. En tant que porteur de la promesse divine, ses paroles ont force de loi et s’accomplissent. Lors de la naissance de Benjamin, l’imprécation de Jacob, et la prière de Rachel qui désirait un second fils s’accomplirent simultanément.

« Israël leva le camp, il planta sa tente proche de Jérusalem (Migdal-Éder ; Mi 4.8). Pendant qu’il séjournait dans cette contrée, Ruben alla coucher avec Bilha, l’épouse de second rang de son père. Celui-ci l’apprit et en fut très affecté. » (Genèse 35.20-22)

Rachel morte, sa servante Bilha est une proie facile et Ruben saute sur l’occasion et sur Bilha. Non seulement cet acte viole l’intimité de Jacob mais Ruben se pose en successeur de son père.

« Jacob revint à Mamré, aux environs de Hébron. Isaac atteignit l’âge de 180 ans, puis il mourut. Ses fils Ésaü et Jacob l’ensevelirent. » (Genèse 35.27-29)

C’est la dernière fois que les deux frères sont ensemble.

Dans le chapitre 36, l’auteur suit le même processus que précédemment avec les lignées de Caïn, de Lot, de Nahor frère d’Abraham et d’Ismaël. Il donne la liste des Édomites issus d’Ésaü car il n’en sera plus question. Ils s’établirent au sud-est de la Mer morte sur un territoire sec et rocailleux.

Ce chapitre 36 est passionnant pour l’ethnologue et l’anthropologue parce que quand Moïse le rédigea, il avait à sa disposition des généalogies de source Édomite qui ont disparu depuis. Aujourd’hui encore sur la péninsule arabique, on trouve des noms similaires à ceux mentionnés dans ce chapitre car ils remontent jusqu’à Ésaü.

Devenu très prospère, Ésaü traverse le Jourdain pour chercher fortune. Il envahit le pays de Séir le Horien, chasse les Horites (ou Hurriens), s’établit à leur place et rebaptise le pays de Séir : Édom.

Dans la liste de noms de ce chapitre, figurent des Horites intégrés aux Édomites. Sont aussi mentionnés plusieurs chefs de la lignée d’Ésaü qui réapparaîtront plus tard parce que ces tribus seront continuellement en guerre avec Israël.

févr. 02 2023

Émission du jour | Jean 1.20-51

Témoignage de Jean-Baptiste sur Jésus

Nos partenaires